Etats-Unis : la confiance des consommateurs et Trump enthousiasment Wall Street

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan s'affiche en hausse, au mois d'octobre, selon les données préliminaires publiées cet après-midi. A 96, il ressort quatre points au dessus du consensus et en progression de près de trois points par rapport au mois de septembre. Signant un plus haut de trois mois, il reste toutefois en deçà des niveaux atteints entre avril et juillet. Pour autant, ce redressement relatif reste une bonne nouvelle pour l'économie des Etats-Unis.

Ces deux dernières semaines, les indicateurs américains se sont plutôt affichés dans le rouge, à l'exception d'un taux de chômage plancher record, inédit depuis décembre 1969. Mais en parallèle, le nombre de nouvelles créations d'emplois non agricoles s'est affaissé à 136k, après 168 000 nouveaux postes enregistrés en août.

Surtout, l'activité manufacturière s'est contractée de façon inédite en septembre depuis la crise de 2009, selon les données PMI de l'ISM. Les services, qui restent en croissance, marquent également un ralentissement. L'état de la croissance de l'activité privée est une véritable source d'inquiétude pour la Réserve fédérale américaine, qui surveille de très près l'évolution du dossier commercial entre la Chine et les Etats-Unis, principale cause des difficultés du secteur manufacturier aux Etats-Unis.

Du côté des consommateurs, les données sont mitigées : le mois d'août avait révélé une progression des salaires mais un niveau de dépenses quasi-nul. L'indicateur de l'université du Michigan, qui repose sur un échantillon de 500 personnes, peut laisser penser que les achats des Américains devraient repartir pour les données de septembre. Mais le doute subsiste car son baromètre évolue en contradiction avec le principal indicateur de confiance des consommateurs, celui du Conference Board. Or, ce dernier a fortement chuté depuis le mois de juin, se situant en septembre à 125,1.

A Wall Street, ce vendredi après-midi, les principaux indices ont ouvert largement dans le vert, porté par les espoirs d'une issue positive des négociations commerciales en cours à Washington. Peu avant 16h, le président américain a délivré un message positif sur twitter : "De belles choses sont en train de se passer pendant nos discussions commerciales. Des sensations plus chaleureuses que ces derniers, et beaucoup plus que dans le bon vieux temps ! Je rencontrerai le Vice-Premier ministre aujourd'hui. Tout le monde aimerait que quelque chose d'important arrive !"

Dans un deuxième tweet, Donald Trump se réjouit par ailleurs de la possibilité de ratifier un accord avec la Chine "rapidement et proprement" ("fast and clean"), spéculant davantage sur l'issue de cette rencontre.

La communication euphorique du locataire de la Maison Blanche et le redressement du sentiment des consommateurs ont porté le cours du Dow Jones à 26 875 points vers 16h (+1,43%). Le Nasdaq grimpe à 8083 points (+1,66%), et le S&P 500 à 2981 points (+1,49). L'enthousiasme de New York emporte avec elle les places européennes, déjà revigorées ce midi par la perspective de nouvelles négociations sur le Brexit. Le CAC 40 se situe à 5651 points (+1,49%), le Dax à 12 459 points (+2,42%) et le FTSE 100 à 5649 points, progresse même de 0,53% malgré le bondissement de la livre.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.