Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Dow Jones : les futures flanchent avec de nouveaux droits de douanes sur l’acier et l’aluminium

Attendue en franche hausse en fin de matinée, la bourse de New York a déchanté peu avant midi lorsque le président des Etats-Unis a annoncé sur Twitter l’adoption de nouveaux droits de douanes sur les importations d’acier et d’aluminium brésiliens et argentins.

Le locataire de la Maison Blanche justifie cette décision en raison d’une dévaluation importante de leurs monnaies locales qui impacteraient les acheteurs américains,. Mais il a également vanté les effets positifs de ses barrières commerciales sur l’économie américaine : « U.S. Markets are up as much as 21% since the announcement of Tariffs on 3/1/2018 - and the U.S. is taking in massive amounts of money (and giving some to our farmers, who have been targeted by China)! »

(« Les marchés US ont progressé de 21% depuis l’annonce des tarifs douaniers le 1er mars 2018. Et les Etats-Unis récupèrent des sommes d’argent astronomiques (et en redistribuent une partie à nos agriculteurs, visés par la Chine ! »)

Coup de barre à Wall Street

Pour rappel, l’administration Trump avait mis en place des surtaxes sur les importations d’aluminium et d’acier dès le 1er juin 2018. Les barrières tarifaires touchaient initialement l’Union européenne, le Mexique et le Canada. Contrairement à l’UE, qui y est toujours assujettie, Mexico et Ottawa ont été exemptés de ces taxes depuis le mois de mai 2019 dans le cadre des renégociations de l’accord de libre-échange nord-américain (Alena).

Avec l’Australie, le Brésil et l’Argentine avaient jusqu’à présent réussi à en y réchapper contre la promesse d'engagement de réduction de production. D'après les chiffres de l'association WorldSteel, le Brésil a réduit sa production d'acier de 19,4% entre le mois d'octobre 2018 et octobre 2019. L'Argentine a réduit la sienne de 14,4%.

Alors que les futures sur indice Dow Jones pointaient à plus de 28 190 points en fin de matinée, investisseurs et traders ont fait subitement marche arrière après le tweet de Donald Trump.

Les contrats à terme sur l’indice star de la Bourse de New York annoncent vers 14h40 une ouverture bien inférieure, à 28 085 points, stable par rapport à vendredi.

Contraction des indices européens

Dans la même veine, le Dax à Francfort a décroché à 13208 points (-0,21%) contre 13264 points vers 11h55. A Paris, la perte de vitesse est encore plus conséquente pour le CAC 40 (-0,56%) qui n’évolue plus qu’à 5872 points après une matinée de gains portée par la confirmation de la reprise du secteur manufacturier en France et la décélération de sa contraction dans le reste de l’Europe.

Ce matin, les indices européens avaient ouvert dans le vert, revigorés par les PMI manufacturiers de la Chine, qui sont ressortis au-dessus des attentes du marché, malgré un contexte de négociations commerciales toujours incertain entre Pékin et Washington.

ISM et taxe Gafa

Cet après-midi, Wall Street surveillera tout particulièrement les PMI manufacturiers de l’ISM et d’IHS Markit pour les Etats-Unis, publiés peu après l’ouverture des marchés, à 15h45 et 16h.

A noter également : c’est normalement aujourd’hui que le département du Trésor américain envisage de publier son enquête sur la taxe française sur les services numériques qui touche les Gafa dans l’Hexagone depuis le 1er janvier dernier (effet rétroactif). L’adoption de contre-mesures pourrait provoquer quelques remous sur l’indice parisien.

Les valeurs à surveiller à Wall Street aujourd'hui

Le secteur de la distribution pourrait être animé par le "Cyber Monday", l'opération promotionnelle qui suit le "Black Friday" et qui est généralement marquée par un pic de ventes en ligne. Walmart, Amazon et Target gagnent environ 0,3% dans les échanges en avant-Bourse.

Google/Alphabet : les autorités européennes de concurrence enquêtent sur les pratiques du groupe en matière de collecte de données, a déclaré la Commission européenne à Reuters samedi.

Fiat Chrysler et le syndicat United Auto Workers ont annoncé samedi un accord de principe portant sur une nouvelle convention collective de quatre ans.

Baxter : le groupe pharmaceutique a annoncé le rachat au français Sanofi de sa filiale Seprafilm, spécialisée dans les produits chirurgicaux, pour un montant envisagé de 350 millions de dollars (environ 318 millions d'euros).

Centene : le groupe d'assurance santé a annoncé lundi la vente de sa filiale IlliniCare Health Plan à CVS Health, une cession qui vise à faciliter le rachat de Wellcare pour 15,27 milliards de dollars.

Apple : JPMorgan a porté son objectif de cours à 296 dollars contre 290 dollars auparavant, estimant que le titre pourrait profiter du lancement de quatre modèles 5G en 2020.

Wells Fargo : Raymond James a abaissé son conseil à "sous-performance" contre "performance de marché".

Altria : Citigroup a relevé sa recommandation à "acheter" contre "neutre". La banque a au contraire abaissé son conseil sur Philip Morris à "neutre" contre "acheter".

Biogen : Baird a abaissé sa recommandation à "sous-performance".

Roku : Morgan Stanley a abaissé sa recommandation à "sous-pondérer" contre "pondération en ligne". Le titre chute de 6,6% en avant-Bourse.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.