Prises de gains et chute historique de la production industrielle allemande tirent la bourse de Francfort vers le bas

En recul de 0,75% vers 10h30, le Dax 30 (Allemagne 30) débute la semaine avec une mauvaise note pour la conjoncture allemande. Selon les données publiées par l’office fédéral de la statistique Destatis, sa production industrielle a connu en avril une chute historique. Se repliant de 17,9% par rapport au mois de mars, le poumon de l'économie allemande a fortement souffert de la période de confinement pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

Alors que le consensus Refinitiv ne tablait « que » sur une chute de 16%, la production industrielle de l'Allemagne a ainsi enregistré la baisse la plus importante jamais observée depuis le début de la série statistique.

Ce sont les biens en capitaux qui ont le plus souffert, en décrochage de 35,3%. Les biens de consommations ont mieux résisté à -8,7% et les produits de base se sont repliés de 13,8%.

Sur ces données décevantes, et après près de trois semaines de rallye, le Dax 30 marque donc le pas, évoluant vers les 12760 points. Le principal indice de la bourse de Francfort avait grimpé de 3,36% vendredi, à l’issue d’une semaine de solides gains où il a bondi de plus de 10,8%, terminant à 12847 points, en hausse de près de 830 points sur quatre séances.

Wirecard sanctionné par une enquête pour manipulation de marché

Ce matin, Deutsche Bank AG, Volkswagen et BMW ont pris la tête du Dax 30 avec des hausses comprise entre 1,7% et 1,9% tandis que Wirecard, lanterne rouge de la matinée, cède 3,35%.

Toujours sous l’œil de la justice pour des soupçons de manipulations de marché, Wirecard AG a fait l’objet d’une perquisition et de l’ouverture d’une procédure de la part l’autorité des marchés financiers, a annoncé vendredi le parquet de Munich.

Cette opération suit l’ouverture d’une enquête préliminaire initiée l’année dernière, à l’occasion de laquelle les ventes à découvert sur les titres Wirecard avaient été interdites pour deux mois.

Le fabricant de semi-conducteurs Infineon (-2,12%), souffre pour sa part de relations commerciales toujours tendues entre les Etats-Unis et la Chine. Après avoir restreint l'accès des fournisseurs étrangers de Huawei, Washington menace Pékin d'adopter des sanctions économiques plus radicales si elle ne renonçait pas à imposer sa loi sur la sécurité à Hong Kong.

Ce matin, le ministère des Affaires étrangères chinois a déclaré que la situation du territoire spécial avait atteint un point "où Pékin se devait d'interférer". Le gouvernement de Hong Kong a rejeté samedi une demande de référendum des mouvements prodémocratiques sur la loi de sécurité nationale introduite par la Chine.

Lufthansa va quitter le Dax 30

Enfin, Lufthansa (+1%) sortira bientôt du Dax 30 pour céder sa place à Deutsche Wohnen, spécialiste de l’immobilier. Le géant allemand de l’aérien, dont le cours de l’action a été plombé par le coronavirus, sera « rétrogradé » à partir du 22 juin au MDax des valeurs moyennes.

Pour traverser la crise du Covid-19, Lufthansa a annoncé mercredi la préparation d’un vaste plan de restructuration. Bénéficiant de 9 milliards d’euros d’aides et de garanties publiques, le groupe a été contraint d’ouvrir son capital à l’Etat allemand et répondre à certaines exigences concurrentielles de l’Union européenne.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.