Dax 30 : la bourse de Francfort tente un rebond malgré les tensions commerciales

Après sa pire séance depuis le mois de novembre hier, où le Dax a décroché de plus de 2% pour terminer sous les 13000 points à 12 964 points, l’indice star de la bourse de Francfort débute ce mardi en hausse de 0,69% et 13054 points vers 9h15 dans un contexte de regain de tensions commerciales.

L'aversion au risque des marchés a été renforcée hier après deux décisions américaines qui ont entraîné Wall Street en territoire négatif. La première, annoncée sur Twitter par le président des Etats-Unis, concerne l’application de taxes supplémentaires sur les importations d’acier et d’aluminium brésiliens et argentins. Une décision justifiée par le locataire de la Maison Blanche en raison de la forte dévaluation que connaissent les monnaies de ces pays.

En Europe, le Trésor américain a rendu son rapport sur de possible contre-mesures touchant certains produits d’alimentation français en réponse à la taxe Gafa que le gouvernement d’Edouard Philippe impose rétroactivement depuis le 1er janvier aux grands acteurs du numérique.

Celle-ci impose un impôt annuel de 3% aux entreprises du digital dont les revenus annuels dépassent 750 millions d’euros, et leurs revenus générés sur le territoire français 25 millions d’euros. Les plus grands acteurs américains du secteur, tels que Google et Facebook, y sont assujettis, mais également des compagnies européennes et françaises.

Taxation des Gafa : Washington menace la France de droits de douanes

Le département américain a annoncé dans un communiqué qu’il pourrait taxer à hauteur de 100% une enveloppe de 2,5 milliards de dollars d’importations françaises comprenant les sacs à main, le roquefort, les yahourts, le vin pétillant (dont le Champagne) et les rouges à lèvres. Une menace relativement violente mais limitée à un volume d'affaires toutefois restreint qui traduit aussi la volonté politique du président américain, au plus fort de sa campagne électorale, de signifier indirectement son rétropédalage sur le principe d'une taxation internationale des Gafa.

La France, qui avait d’abord tenté de légiférer sur cette taxe au niveau européen, s’est finalement raccrochée à l’option internationale en promettant qu’elle supprimerait son impôt national quand une solution serait trouvée via l’Organisation de Coopération et de Développement économique.

Le ministre français de l’Economie Bruno Lemaire a réagi ce matin à ces menaces en déclarant sur Radio Classique que ces dernières étaient « inacceptables », et en promettant de riposter « fortement » en cas de l’application effective de ces sanctions.

A noter également que l’OMC a jugé hier que l’Union européenne continuait de verser des subventions illégales à Airbus malgré sa condamnation d’il y a quelques semaines qui avait autorisé les Etats-Unis à taxer 7,5 milliards de produits industriels et agricoles européens tels que le vin français, l’huile d’olive grecque, le fromage italien ou encore le Whisky écossais.

A surveiller cette semaine si vous suivez le cours du Dax

  • Aujourd’hui à 11h, les prix à la production de la zone euro
  • Mercredi à 9h55, les PMI des services et composites de l’Allemagne, puis à 10h, de la zone euro
  • Mercredi à 14h15, les créations d’emplois ADP aux Etats-Unis
  • Mercredi à 15h45 le PMI des services américains (Markit), puis à 16h, l’ISM des services et composite des Etats-Unis
  • Jeudi à 8h, les commandes à l’industrie de l’Allemagne
  • Jeudi à 11h, le compte-rendu de la réunion de l’Opep, la réunion de l’Eurogroupe, le PIB de la zone euro et les ventes au détail de la zone euro
  • Jeudi à 14h15, la balance commerciale des Etats-Unis
  • Jeudi à 16h, les commandes de biens durables et les commandes à l’industrie des Etats-Unis
  • Vendredi à 14h30, les créations d’emplois non agricoles aux Etats-Unis (NFP)

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.