Cours du pétrole : les prix du Brent et du WTI progressent avant les stocks américains

Après avoir accusé le coup d’une nouvelle hausse des stocks de brut américain, les cours du Brent Pétrole - Brut Brent de la Mer du Nord et du WTI américain (WTI Crude (SGD1 Contract)) rebondissent ce jeudi, vraisemblablement portés par l’évolution du dossier commercial sino-américain et de celui de l’Iran.

Hier, le rapport API a relevé une augmentation de 401 000 barils de stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine du 30 août, alors que le consensus des analystes tablait sur une baisse de 2,5 millions d’unités.

Si ce matin, les prix s’affichaient à la baisse pour les deux types de pétrole (-0,3% pour le Brent et -0,4% pour le WTI), ils ont rebondi ce matin après des déclarations du ministère du Commerce chinois indiquant que les discussions avec les Etats-Unis se poursuivaient et qu’une prochaine rencontre entre leurs délégations respectives était prévue au début du mois d’octobre à Washington.

Stocks américains

Vers 14h50, les cours du WTI et du Brent se situaient respectivement à +0,63% (56,33 dollars le baril) et +0,83 % (60,93 dollars le baril). L’évolution des prix pourrait toutefois prendre une autre direction en fin d’après-midi si les statistiques officielles des stocks américains, qui seront publiées à 17h, relèvent une nouvelle augmentation hebdomadaire.

En attendant, le marché des matières premières semble se raccrocher à la reprise des discussions commerciales entre Washington et Pékin, tandis que selon des sources de l’agence japonaise Kyodo News, la Maison Blanche aurait invité l’Iran à convenir d’une rencontre Trump-Rohani en marge de la prochaine assemblée générale de l’Onu, à New York, le 25 septembre prochain.

Le dossier iranien toujours sous tension

Depuis le G7, où le président de la République française Emmanuel Macron a offert ses services d’intermédiaire entre les deux pays pour tenter de sauver l’accord de Vienne sur le nucléaire, les relations entre l’Iran et les Etats-Unis n’ont pas connu de réelle éclaircie. Au contraire, le ciel s’est particulièrement assombri depuis le début de la semaine avec l’échec de la médiation française.

L’Iran a annoncé la reprise du nucléaire dans les domaines de la recherche et du développement après que les Etats-Unis ont exclu « toute dérogation » aux sanctions envers Téhéran en vue de faciliter l’octroi d’une ligne de crédit de 15 milliards de dollars demandée que l’Iran demande pour qu’elle respecte à nouveau l’intégralité des engagements de l’accord de Vienne, et sur lesquels elle est partiellement revenue il y a plusieurs semaines.

"Pétrole de la terreur"

En réponse, les Etats-Unis ont blacklisté une liste d’entreprises, de navires et d’individus du « pétrole de la terreur » suspectées de fournir du brut au régime syrien tandis que Donald Trump a déclaré qu’il pourrait se passer de l’intérmédiaire de la France dans ses négociations avec l’Iran. D’après l’agence de presse iranienne Isna, l’Iran devrait annoncer samedi les détails de ses nouvelles mesures de réduction des engagements de l’accord de Vienne en matière de R&D.

A lire également : l’analyse technique de Day by Day sur le cours du Brent


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Soyez prêt à réagir à la prochaine réunion de l’OPEP

Découvrez comment l’OPEP influence les prix du pétrole à l’approche de la prochaine réunion le 20 novembre 2020.

  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion de l’OPEP ?
  • Pourquoi les pays membres de l'OPEP s'entendent-ils sur les quotas de pétrole ?
  • Quels sont les pays membres de l'OPEP ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.