Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Cours de l'or : un agenda chargé pour le métal jaune

En léger rebond après une semaine éprouvante, le prix de l'or sera balancé ces prochains jours par un ensemble de statistiques américaines et le colloque de Jackson Hole de la Fed de Kansas City.

A 1948$ l’once ce lundi midi (+0,4%), et sans rendez-vous majeur aujourd’hui, le cours de l'or reprend un peu de souffle avant une semaine chargée par un agenda principalement américain.

Une semaine rythmée par la macro américaine…

De l’autre côté de l’Atlantique, plusieurs statistiques économiques d'importance permettront de prendre la mesure de la reprise américaine estivale :

  • Mardi : l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board du mois d’août est attendu en légère progression à 93 ; il sera suivi des ventes de logements neufs de juillet qui devraient avoir rebondi d’1,3% selon les estimations de Bloomberg. La semaine dernière, les ventes de logements existants étaient ressorties à leur plus haut niveau depuis 13 ans, en hausse de +24,7 % à 5,86 millions ;
  • Mercredi : les commandes de biens durables de juillet bénéficient d'un consensus à +2,1%, après un rebond de 3,6% en mai ;
  • Jeudi : la deuxième estimation du PIB américain du 2e trimestre, qui avait été évalué fin juillet à -32,9%, est attendue en légère progression, Wall Street anticipant une révision des premiers chiffres à -32,6%. Publiés à 14h30, ils seront accompagnés des inscriptions hebdomadaires au chômage. Celles-ci sont pourraient atteindre encore le 1 million, après être reparties à la hausse à 1,106 million la semaine dernière, au-dessus des estimations du marché. Les promesses de ventes de logements de juillet, à 16h, devraient avoir progressé de 4,5% après plus de 60% de rebond en mai et juin.
  • Vendredi : les revenus et les dépenses des ménages américains devraient ressortir à -0,1% et 1,5% selon le consensus : les premiers s’étaient contractés de 1,1% en mai et les secondes avaient progressé de 5,2% sur cette même période.

… et le symposium de Jackson Hole

En dehors des statistiques, l’autre grand rendez-vous des marchés sera le symposium de Jackson Hole jeudi et vendredi. Grand-messe annuelle de la réserve fédérale américaine et du secteur privé, l’événement sera marqué cette année par les ambitions de la politique monétaire de la Fed pour soutenir l’économie des Etats-Unis en pleine crise du coronavirus.

Toute l’attention de Wall Street sera pendue à la prise de parole du président de la Fed, Jerome Powell, programmée jeudi à 15h10 alors que dans les Minutes de sa dernière réunion, publiées mercredi dernier, la Fed avait souligné la fragilité de la reprise économique et de l’emploi des Etats-Unis.

Prudente sur la perspective d’un vif rebond de la croissance, la Fed avait refroidi les marchés en se montrant moins accommodante que prévu pour les semaines à venir, excluant des mesures de soutien telles que le plafonnement des rendements des bons du Trésor.

Confiance des ménages européens

Au sein du Vieux Continent, les deuxièmes estimations des PIB allemand et français (mardi et vendredi), l’indice IFO du climat des affaires (mardi) ainsi que les résultats des enquêtes de confiance des consommateurs et industriels français (mercredi, puis jeudi) et européens (vendredi) seront les principaux catalyseurs des opérateurs européens.

A quoi s’attendre cette semaine pour les cours de l’or ?

Globalement, les anticipations des analystes sur les prochaines statistiques sont raisonnablement optimistes. La bonne surprise des ventes de logements existants, vendredi, laisse notamment présager d’une reprise du secteur plus forte qu’attendu. Le rebond de l’immobilier, important thermomètre de la confiance des ménages américains, serait un bon point pour l’appétit des investisseurs, et donc un facteur de ralentissement pour l’or. A moins que celui-ci soit démenti par un indice de confiance du Conference Board.

Mais les trois facteurs de risque les plus importants susceptibles de peser sur les marchés actions – et de profiter a contrario à l’or – restent les nouvelles estimations de PIB du 2e trimestre (en particulier celui des Etats-Unis), les inscriptions hebdomadaires au chômage, dont la moyenne sur 4 semaines a montré peu d’amélioration cet été, et, bien sûr, l’intervention de Jerome Powell à Jackson Hole, s’il reste sur la ligne de prudence adoptée par la Fed ces dernières semaines.

L’euphorie de Wall Street a pesé sur l'or

Après avoir battu son record historique au début du mois en passant le cap des 2000 dollars, le prix de l'or a corrigé une partie de son spectaculaire rallye ces quinze derniers jours. Exposé à une importante volatilité, le métal jaune avait terminé vendredi à 1940$ l’once, en contraction de quelque 2,3% sur cinq séances à l’issue d’une semaine agitée.

Marqué par un regain d’aversion au risque lundi et mardi, où il est parvenu à refranchir la barre des 2000$, l'or a redécroché à la faveur d’un regain d’optimisme des investisseurs après des PMI américains supérieurs aux attentes et d’une reprise spectaculaire des ventes de logements existants.

La valeur refuge a perdu un peu de son pouvoir d’attraction dans un contexte d’euphorie à Wall Street qui, encore une fois, a principalement bénéficié aux géants de la tech. En témoignent deux de ses pépites : Apple a franchi le cap des 2000 milliards de dollars de capitalisation mercredi. De son côté, Tesla s’est apprécié de plus de 11,6% en cinq séances, pour atteindre un plus haut à 2095,49$ en séance vendredi.

Sur ces performances, le Nasdaq a encore franchi un nouveau plus haut en clôture en finissant la semaine à 11 311,80 points, tout comme le S&P à 3397,16 points.

En dépit de cette correction, et dans un contexte de récession mondiale, l’écrasante majorité des analystes restent optimistes sur la valorisation de l’or ces prochains mois. L’afflux de liquidités sur les marchés financiers, les politiques monétaires ultra-accommodantes, les taux bas et les plans de relance des Etats soutiennent aussi fortement la demande pour cet actif tangible ne générant pas de rendement.

Avec IG, tradez au travers des CFD et des produits à barrière désactivante sur une vaste sélection d'énergies, de métaux et de matières premières agricoles


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Tradez sur la volatilité des marchés avec les matières premières

Tradez les matières premières sur des contrats à terme ou sur 27 valeurs clés sans échéance fixe.

  • Une vaste gamme de métaux populaires et de niche, d’énergies et de matières premières agricoles
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, en remontant jusqu'à cinq ans

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Créez un compte réel pour les saisir.

  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point seulement sur l’or au comptant
  • Parcourez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.