Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Coronavirus : l'essentiel de l'actualité financière du lundi 23 mars

Mise à jour - 17h30 fermeture Europe

L'info du jour : la Fed lance un QE illimité et 300 milliards de dollars de lignes de crédit aux entreprises et ménages

  • La Fed a annoncé ce midi une nouvelle série de mesures de soutien afin de faire face au "énormes difficultés" qui attendent les Etats-Unis: le lancement d'un programme de rachats d'actifs aux montants illimités (aux montants "nécessaires"), et d'une série de crédits d'un montant total de 300 millions de dollars dédiés aux entreprises et aux ménages
  • "Alors qu'une grande incertitude demeure, il est devenu clair que notre économie est confrontée à de graves perturbations. Des efforts énergiques doivent être déployés dans les secteurs public et privé pour limiter les pertes d'emploi et de revenus et promouvoir une reprise rapide une fois les perturbations atténuées", explique la Réserve fédérale dans son communiqué
  • Selon Reuters, la Fed va ainsi procéder à 75 Md$ d'achats de bons du trésor et à 50 Md$ de MBS par jour cette semaine. D'après l'agence de presse, le taux d'intérêt des opérations de repo sera par ailleurs passé à 0%
  • Ces dispositions spectaculaires ont faire rebondir le cours des indices ponctuellement mais à Paris comme à New York, les bourses sont vite reparties dans le rouge

Marchés boursiers

Le nouveau package de soutien monétaire de la Fed a soutenu le cours des indices européens et fait rebondir les futures américains en territoire positif pendant une heure à peine. La Bourse de New York est repassée dans le rouge très rapidement après l'ouverture. A 17h30->

  • À Paris, le CAC 40 (France 40) a fini en retrait de 3,32% à 3914 points (fixing). Airbus a flanché de plus de 13,77%, Essilor de 10,39%, Safran de 13,84%. Total a rebondit de 6%, Atos de 4,35%, LVMH et Orange sont parvenus à enregistrer des gains plus modestes ;
  • Le Dax se replie de 1,95% et le FTSE 100 de 4,34% ;
  • Aux Etats-Unis, le S&P 500 (US 500) se contracte de 3,54%, le Nasdaq de 1,82% et le Dow Jones de 3,56%. Le Russell 2000 perd 3,76%.
  • En Asie, le Hang Seng a clôturé en contraction de plus de 5%, le Shanghai Composte a terminé à -3,11% et le Shenzhen Composite à -4,52%.

Coronavirus

  • En France, 112 nouveaux décès ont été enregistrés en 24h, portant le nombre total de victimes à 674. Plus de 16 000 individus ont été contaminés : 7240 d’entre eux ont été hospitalisés et 1746 se trouvent dans un état grave. Dans le pays, les services d’urgence et médicaux sont majoritairement à cours d’équipements de protection. Les tests de dépistage sont aussi limités et par conséquent réservés aux personnes symptomatiques.
  • Les mesures de confinement du pays devraient être durcies et l’extension de la quarantaine annoncée dès ce soir.
  • D’après le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Dejbbari, l’aéroport d’Orly, dont le terminal 2 est déjà inaccessible, pourrait être fermé d’ici à la fin du mois afin que les liaisons aériennes parisiennes soient regroupées à Roissy. Celui de Lille a annoncé la fermeture de tous ses vols commerciaux à compter de lundi après la suspension des vols d’EasyJet et de RyanAir.
  • Plusieurs sociétés et industries ont décidé de participer à l’effort collectif pour fabriquer des masques et des lotions hydroalcooliques. La grande distribution a annoncé le versement de primes exceptionnelles à leurs salariés (1000 euros net chez Carrefour par exemple).
  • En Italie, 651 décès et 1691 personnes testées positives ont été comptabilisés entre samedi et dimanche soir, alourdissant le bilan du virus à plus de 5500 morts et 59 158 malades ;
  • En Allemagne, la Chancelière allemande Angela Merkel s’est placée dimanche en quarantaine après avoir été en contact avec un médecin touché par le Covid-19. Avec désormais près de 22 400 cas mais un très faible nombre de décès (84), le pays a interdit les rassemblements de plus de deux personnes.
  • Au Royaume-Uni, les établissements scolaires sont fermés depuis ce matin, les pubs, restaurants, cinémas et théâtres depuis vendredi minuit. D'après les estimations de Bloomberg Economics, le PIB du pays pourrait chuter de 10 à 14% au premier semestre ;
  • En Espagne, le confinement de la population a été prolongé de 15 jours. Le pays est le 4e le plus infecté du monde avec plus de 29 900 personnes touchées et 1813 décès ;
  • Aux Etats-Unis, le Massachussetts va imposer le confinement de sa population à partir de demain. Il suit l’Ohio, la Louisiane, New York, la Californie, l’Illinois, le Connecticut et le New Jersey. Le Wisconsi devrait prendre la même décision dans les prochaines heures ;
  • D’après l’université de John Hopkins, le coronavirus a tué plus de 100 personnes sur les dernières 24h, portant le bilan à 389 morts. Avec 8 464 nouveaux cas reportés, les Etats-Unis comptent par ailleurs plus de 30 000 malades du Covid-19, soit trois fois plus que jeudi soir. Ses foyers les plus importants sont les Etats de New York, de Washington et de Californie. Des élus du Congrès américain tels que les sénateurs Rand Paul et Mitt Romney ont été déclarés positifs au Covid-19 ce week-end. Très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, le président Donald Trump a déclaré hier soir avoir des doutes sur l’efficacité du confinement.
  • A Hong Kong, la cheffe du gouvernement Carrie Lam a annoncé lundi qu'elle allait interdire la vente d'alcool dans les bars, clubs et restaurants pour contenir la propagation du coronavirus. Tous les touristes étrangers et en transit seront interdits d'entrer sur le territoire à partir de demain pour une durée de 14 jours ;
  • La Nouvelle-Zélande a déclaré l’Etat de confinement général de sa population pour une durée minimum d’un mois ;
  • Le Japon a pour sa part conseillé à ses ressortissants de ne pas se déplacer aux Etats-Unis. D’après les médias locaux, le pays devrait imposer une quarantaine à tous les voyageurs en provenance de l’Amérique ;
  • En Chine, 46 nouvelles personnes et six décédées ont été enregistrées samedi. En nette amélioration, la situation sanitaire de l’Empire du Milieu devrait permettre à Wuhan, épicentre de l’épidémie, de reprendre son activité économique. Le Global Times rapporte que 1000 travailleurs de la province du Hubei sont arrivés affrétés par train samedi à Wuhan pour reprendre leur travail à l’usine de Dongfeng Honda. Et pour la première fois, des habitants de Wuhan ont eu l'autorisation de sortir de chez eux après plus de deux mois de confinement, témoigne France 2 ;
  • Singapour suspend à compter de mardi l’entrée et le transit des voyageurs en séjour court et limite l’entrée aux travailleurs des secteurs les plus essentiels ;
  • Les Etats de Victoria et NSW vont fermer mardi les établissements scolaires et les services « non essentiels ». Resteront notamment ouverts les supermarchés, les banques, les pharmacies ;
  • Les Emirats Arabes Unis ont annoncé la suspension de tous les vols de voyageurs pour 15 jours à partir de mercredi.

Mesures d'urgence économiques des Etats

  • Aux Etats-Unis, coup de théâtre dimanche soir. Le projet de loi de « secours économique massif » de l’Administration Trump n’a pas recueilli de majorité suffisante au Sénat dimanche. Ce plan, qui pourrait s’élever à plus de 2 000 milliards de dollars, serait le plus ambitieux et le plus cher de l’histoire du pays, mais il est à ce stade rejeté par le camp démocrate qui considèrent que les mesures de protection des travailleurs proposées sont insuffisantes et que le projet donne trop de moyens financiers à l’Administration fédérale au détriment des pouvoirs locaux. Le texte doit être représenté au vote aujourd’hui à 13h45 GMT ;
  • Les conséquences économiques du Covid-19 aux Etats-Unis seront très sévères. Le scénario le plus pessimiste, signé Morgan Stanley, anticipe une contraction du PIB américain de 30% au 2e trimestre (Goldman Sachs : -24%, JP Morgan : -14%) ;
  • Une nouvelle réunion téléphonique du G20 est programmée aujourd’hui pour gérer la crise du Covid-19.
  • D’après des informations de l’AFP, l’Allemagne s’apprêterait à déployer un arsenal de 822 milliards d’euros de prêts aux entreprises et aux salariés. Pour faire respecter les mesures de sécurité sanitaire, des amendes jusqu’à 25 000 euros pourraient être prévues dans certains länders ;
  • L'Institut allemand IFO estime que le PIB de l'Allemagne pourrait se contracter de 7,2% à 20,6% en 2020, coûtant au pays entre 255 et 729 milliards d'euros ; Pour le ministre de l'Economie, une récession comparable à celle de 2008 (-5%) est au moins attendue ;
  • En France, l’Assemblée nationale a voté ce week-end le projet de loi d’urgence sanitaire. Le texte permet de reporter le 2e tour des élections municipales au mois de juin, déclare l’état d’urgence sanitaire pour deux mois, offrant la possibilité au gouvernement d’agir par voie d’ordonnance en matière sanitaire, de droit du travail mais aussi de libertés fondamentales (liberté d’aller et venir, d’entreprendre, liberté de réunion etc.) ;
  • Alors que les délai de paiement des entreprises se dégradent très rapidement, le gouvernement a annoncé ce matin la création d'un comité de crise dédié à cette problématique pour "traiter en temps réel" les cas les plus graves ;
  • Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gerald Darmanin a déclaré dimanche que le déficit public de la France dépasserait sans doute 3,9% du PIB en 2020, une estimation qu’il avait communiquée quelques jours plus tôt, anticipant en parallèle une dette supérieure à 100% du PIB. Pour Bruno Le Maire, le PIB de la France pourrait se contracter de 1% en 2020.
  • Fortement endetté, le Liban a annoncé qu'il ne pourrait pas honorer en dollar tous ses bons du Trésor. Il a déjà renoncé au paiement d'une première tranche de sa dette (1,2 milliard de dollars) le 9 mars.
  • Interrogée par la presse allemande vendredi, la présidente de la BCE Christine Lagarde estime que la récession en Europe pourrait être située entre -2% et -10%, probablement à -5% ;
  • A l'échelle mondiale, Oxford Economics estime que la croissance mondiale sera flat en 2020, et qu'elle devrait se contracter de 2% au 1er semestre ;

Banques centrales

  • La Banque d'Israël va procéder au rachats de 50 milliards de shekels d'obligations d'Etat;
  • La Bank of Japan a procédé lundi à l'achat de 201,6 milliards de yens d'ETF, le même montant que son précédent rachat record de la semaine dernière ;
  • Le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, a tenu des propos relativement alarmistes ce week-end, en estimant que le chômage aux Etats-Unis pourrait s’élever à 30% au 2e trimestre, et le PIB chuter de 50%. Bullard considère que les moyens de la Réserve fédérale américaine sont « illimités » et que l’institution peut aller « beaucoup plus loin » que le QE exceptionnel lancé il y a une semaine.
  • La Fed a annoncé ce midi une nouvelle série de mesures de soutien afin de faire face au "énormes difficultés" qui attendent l'économie américains : le lancement un programme de rachats d'actifs aux montants illimités (aux montants "nécessaires"), des programmes de crédit d'un montant de 300 millions de dollars dédiés aux entreprises et aux ménages. Elle va également mettre en place des lignes de crédit pour les entreprises sur le marché primaire, procéder à l'émission d'obligations et de prêts et des lignes de crédit sur le marché secondaire. Une troisième ligne de crédit sera offerte sur des titres adossés à des prêts étudiants, automobiles, sur cartes de crédit. Les municipalités bénéficieront également de lignes de crédit via un élargissement du fonds commun de placement du marché monétaire ;
  • La banque centrale néozélandaise a annoncé un programme de rachats d’actifs de 30 milliards de dollars néozélandais sur les douez prochains mois ;
  • BCE : vendredi, Christine Lagarde a déclaré que la Banque centrale européenne restait prête à augmenter encore la taille de ses programmes d’achats d’actifs face à la crise, s’attendant à une récession économique « considérable » en Europe. « Nous sommes totalement prêts à augmenter la taille de nos programmes d’achats d’actifs et à ajuster leur composition, autant que nécessaire et aussi longtemps que nécessaire », a-t-elle écrit dans une tribune publiée par le Financial Times. « Nous allons étudier toutes les options et toutes les possibilités afin de soutenir l’économie pendant ce choc ».

Entreprises

  • Ford a annoncé la suspension de sa production en Afrique du Sud, en Inde, en Thaïlande et au Vietnam en raison du coronavirus ;
  • Le conglomérat japonais Soft Bank compte vendre jusqu'à 4500 milliards de yens d'actifs dans les 12 prochains mois (soit plus de 16% de son portefeuille actuel afin de se désendetter et financer un gigantesque rachat d'actions (7000 milliards de yens au total, représentant 45% de ses titres) ;
  • Les groupes TF1, Vinci, Saint-Gobain ainsi qu'Europcar suspendent leurs objectifs financiers pour 2020 ;
  • Total a annoncé un renforcement de son plan d’économies à 800 millions de dollars, 3 milliards de dollars de réduction de ses investissements et la suspension de son programme de rachats d’actions ;
  • Royal Dutch Shell va lancer un programme de réduction de coûts et d’investissements qui devrait atteindre entre 8 et 9 milliards de dollars ;
  • La production d’Airbus en France et en Espagne redémarre progressivement à partir d’aujourd’hui après une fermeture temporaire pour une mise à jour des normes d’hygiène et de sécurité. Le géant européen de l'aéronautique a annoncé qu'il suspendait lui aussi ses objectifs financiers 2020, et qu'il supprimait le versement de son dividende pour préserver sa trésorerie ;

Statistiques économiques

  • Indice d’activité nationale de la Fed de Chicago (février) --> 0,16 (précédent : -0,33)
  • confiance des consommateurs européens (mars) à 16h -> -11,6 (consensus : -14,2)

Devises

A 17h30 -->

  • Le dollar se replie de 0,31% face à l’euro à 1,0726. La livre perd 1,55% face au billet vert à 1,1461, l’EUR/GBP est à +2,08% et 0,9357. Le yen gagne 0,59% par rapport au dollar, le franc suisse +0,62%.

Matières premières

A 17h30-->

Comment négocier sur les marchés financiers

  1. Recherchez la valeur qui vous intéresse
  2. Réalisez une analyse fondamentale et technique de cette valeur
  3. Entraînez-vous sur un compte démo
  4. Créez un compte réel quand vous vous sentez prêt à investir des fonds réels
  5. Ouvrez, surveillez et clôturez votre position tout en prenant les mesures nécessaires pour gérer votre risque

Apprenez-en plus sur le risque et le rendement grâce à IG Academy


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.