Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Coronavirus : chute spectaculaire des marchés boursiers

Mise à jour - 9h35

Bienvenue en Bear Market. La spectaculaire accélération de l’épidémie de Coronavirus fait flancher les bourses mondiales. En devenant le deuxième foyer de contamination au coronavirus le plus important de la planète devant la Corée du Sud, avec près de 7400 personnes malades et 366 décès, l’Italie a été contrainte de placer le quart de sa population en quarantaine, et a entraîné un mouvement de panique générale sur les marchés financiers.

Les places boursières mondiales – mais aussi le pétrole ainsi que le bitcoin – ont lourdement chuté ce week-end. En Asie, les indices ont terminé lundi matin avec des pertes de 3 à 5,6%. En Europe, les principaux marchés perdent de 6 à 8,7%.

Indices européens

Devant la forte chute des cotations, Euronext a pris un train de retard lundi matin, ne parvenant à ouvrir ses marchés – dont la Bourse de Paris – qu’à 9h15 bien tassés.

En baisse d’environ 6,37% à 4811 point verts 9h25, le CAC 40 a démarré avec une bonne poignée de ses composantes oen suspension de cotations (Total, Publicis, TechnipFMC, Société Générale, Renault, Accor). Elles ont toutes repris vers 9h30. Les chutes les plus lourdes sont ArcelorMittal (-16,27%), Total (-14,66%), Société Générale (-13,94%), Renault (-13,35%), Crédit Agricole (-12,82%) et BNP Paribas (-11,06%).

A Londres, le FTSE 100 cède près de 8,7%, en Allemagne, le Dax 7,11% à 10 732 points.

Vers 8h50, la cotation des futures américains a été suspendue, atteignant sa première limite des -5%. Elle pourrait reprendre en début d'après-midi avec un nouveau seuil de suspension de cotation à 7%.

Bourses asiatiques

A Tokyo, le Nikkei a clôturé à -5,07% et -5,61%. A Séoul, le Kospi a cédé 4,19%. A Hong Kong, le Hang Seng a terminé en baisse de 4,51%. En Chine, le Shanghai Composite a perdu plus de 3% et le Shenzhen Composite plus de 4%.

Pétrole

Double peine pour le baril de brut. Fortement touché par la perspective d’une demande mondiale moribonde en 2020, le pétrole est aussi lourdement sanctionné par l’imbroglio politique de l’Opep et de la Russie. En refusant de donner son feu vert à une nouvelle réduction de productions de 1,5 millionde barils par jour, le Kremlin s’est attiré les foudres de l’Arabie Saoudie.

En décidant d’augmenter sa production de pétrole à dessein entre 10 à 11 millions de barils par jour et de baisser de 6 à 8 dollars le prix de référence de son baril, Ryad a obtenu l’effet escompté : le WTI américain a dégringolé de près de 28%, sa plus grosse chute depuis la Guerre du Golf de 1991, et est repassé sous les 30 dollars. En intraday cette nuit, le WTI a même touché un plus bas de 2016. Pour le Brent de la Mer du Nord, la déconfiture est aussi violente, avec près de 25,5% de baisse : le baril est tombé jusqu’à 31,02$ et s’échange ce matin à 33,94 dollars.

Devises

L’euro dollar (EUR/USD) a atteint un sommet hier soir à 1,1495 avant de corriger vers les 1,1436 lundi matin en progression de 1,26%. Les probabilités toujours croissantes d’une nouvelle baisse de taux de la Fed mettent le billet vert sous pression. Cette semaine, la paire devrait être exposée à une forte volatilité alors que la BCE se réunira mercredi et jeudi pour sa réunion de politique monétaire.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.