Chute au CAC 40 : focus sur Safran et Pernod Ricard

Les actions Safran et Pernod Ricard ont sous-performé cette semaine alors que le CAC 40 a bien progressé pour cette dernière semaine avant les fêtes de fin d’année.

Le CAC 40 est en hausse d’un peu plus de 50 points depuis le début de la semaine. La résolution d’une partie du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine à travers « l’accord de phase 1 » est le principal catalyseur qui justifie le rebond des indices depuis la semaine dernière.

La victoire des conservateurs aux élections législatives britanniques a également soutenu l’appétit au risque des investisseurs, car cette victoire permet d’augmenter les chances d’une ratification de l’accord de retrait de Boris Johnson.

L’action Safran en baisse de 3% après l’arrêt de production des 737 Max de Boeing

Mais tout n’est pas vert au sein du CAC 40. L’entreprise aéronautique française Safran (SAF) est en train d’inscrire la plus forte baisse de l’indice parisien depuis le début de la semaine. En recul de plus de 3%, Safran est pénalisé par l’annonce lundi soir de Boeing du gel de production de son 737 MAX à partir de janvier.

Cette annonce est une mauvaise nouvelle pour la société française, car elle produit au côté de General Electric les moteurs de ces avions. L’ampleur des conséquences économiques pour Safran n’est pas encore connue. Safran pourrait décider de continuer la production grâce à sa trésorerie et les livrer dès que Boeing reprendra sa production, ce qui ne ferait que retarder le paiement et pas une baisse de son chiffre d’affaires.

Les prochaines annonces de Boeing sur son 737 MAX devraient être d’une importance capitale pour l’action Safran, car l’annonce d’un arrêt prolongé de la production contraindrait Safran de stopper sa production, ce qui provoquerait une baisse de ses résultats.

BlackRock s'allège au capital de Pernod Ricard

L’action Pernod Ricard (RI) inscrit la deuxième pire performance du CAC 40 cette semaine (-1,27%). L’action défensive est pénalisée par le regain d’appétit au risque des investisseurs depuis la semaine dernière, mais également par l’allégement de BlackRock à son capital. La société américaine de gestion de fonds a annoncé mercredi à l’AMF de repasser sous le seuil de 5% du capital de Pernod Ricard.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.