CAC 40 : La bourse de Paris s'apprête à rebondir dans le sillage de Wall Street

En Europe, les indices, qui se sont repliés de 0,15% à 0,27%, pointent ce matin en rebond de 0,34% à 0,41% une demi-heure avant l’ouverture des marchés, visiblement inspirés par la bourse de New York.

Malgré les incertitudes qui pèsent en ce début d’année sur la croissance mondiale avec le coronavirus, Wall Street a terminé lundi en très forte hausse, balayant déjà derrière elle son repli de vendredi.

Réagissant positivement à une reprise partielle de l’activité économique en Chine lundi, le Nasdaq a forte coloration technologique a battu un nouveau record en finissant la séance à un plus haut de 9628,39 points, en progression de 1,13%, frôlant son pic intraday à 9628,66 points. Le Dow Jones a clôturé à +0,60% et 29 276,82 points, le S&P 500 à +0,73% à 3352,09 points.

Des résultats d’entreprises de bonne tenue

La bourse de New York a été portée par la reprise du travail d’une partie de la population chinoise mais aussi et surtout par les résultats des entreprises américaines. Sur les 324 sociétés cotées sur le S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats 71% ont fait mieux qu’attendu, une proportion nettement supérieure à la moyenne à long terme qui se situe à 65%, selon des données IBES de Refinitiv.

Les craintes liées au coronavirus ne se sont toutefois pas totalement éclipsées, comme en témoigne la bonne tenue des valeurs refuges, comme le dollar qui a touché un plus haut de quatre mois contre l’euro à 1,0925 lundi, ainsi que la frilosité des marchés actions en Europe.

Le dernier bilan du coronavirus a dépassé hier le millier de morts en Chine et à plus de 42 000 personnes contaminées, dont 2097 nouveaux cas d’infection détectés hier, pour la première fois inférieur à la veille. Le président Xi Jinping a appelé à des mesures « plus fortes et décisives » contre la maladie, à l’occasion d’un déplacement dans un hôpital à Pékin.

En France, où 11 cas sont confirmés, les ministères de la Santé et de la Recherche ont décidé de débloquer un budget de 2,5 millions d’euros pour le financement de travaux de recherche autour du coronavirus. Aux Etats-Unis, le président Donald Trump a prédit que l’épidémie disparaîtrait probablement en avril, infléchie par le réchauffement des températures.

JP Morgan anticipe un fort repli de la croissance chinoise au 1er trimestre

Selon des prévisions de JP Morgan, si le pic de contagion est atteint en mars et que les usines reprennent doucement le travail ce mois-ci, la croissance de la Chine devrait atteindre 1% au 1er trimestre en glissement annuel, puis rebondir à 9,3% au 2e trimestre. Mais si le pic n’est atteint qu’au mois d’avril, la croissance pourrait s’avérer négative sur la période janvier-mars, pour rebondir au 2e et au 3e trimestre.

Après deux ans d’enquêtes, le ministre américain de la Justice, William Barr, a annoncé cet après-midi la mise en accusation de quatre individus chinois pour avoir hacké en 2017 l’agence de crédit américaine Equifax et volé des informations personnelles de « pratiquement la moitié des citoyens américains », rapporte Eamon Javers, correspondant de CNBC à la Maison Blanche.

Les valeurs à surveiller sur le CAC 40 ce matin

Hier soir, les résultats de Cie Generale des Etablissements Michelin Miroku Jyoho Service Company Limited], première société du CAC 40 à dévoiler ses résultats de la semaine, ont fait état d’une hausse du résultat net de 4,2% à 1,73 milliard d’euros pour 2019 (9,9 euros par action) et d’un résultat opérationnel à +9,1% et 3,01 milliards d’euros. Le groupe a annoncé qu’il proposera le versement d’un dividende de 3,85 euros.

Le spécialiste français des pneus a bénéficié d’un effet de change et de mix-prix positif ainsi qu’une base de comparaison favorable. Il anticipe cependant un marché baissier pour l’essentiel de ses activités en 2020, à l’exception du segment « remplacement », attendu stable.

Pour sa part Air Liquide SA a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3,2% à données constantes à 21,92 milliards d’euros (sous le consensus) ainsi qu’un résultat opérationnel courant en progression de 7,5% à 3,79 milliards d’euros, atteignant ainsi une marge opérationnelle record de 17,3% contre 16,4% en 2018, au-dessus du consensus. Le géant du gaz proposera le versement d’un dividende de 2,70 euros par action. Pour 2020, le groupe table sur une nouvelle croissance de sa marge opérationnelle et de son résultat net à change constant.

A noter en revanche, sur le Dax 30, Daimler AG a vu son bénéfice chuter de 64% à 2,7 milliards d'euros, impacté par l'affaire du DieselGate, qui lui ont valu de conséquentes charges de restructuration (5,5 illiards d'euros). Le constructeur va proposer un dividende de 0,90 euro par action au titre de 2019 contre 3,25 euros lors de l'exercice précédent. Selon une information du quotidien allemand Handelsblatt, le groupe a par ailleurs l'intention de supprimer jusqu'à 15 000 emplois, dans le cadre du vaste plan d'économies qu'il avait présenté à la fin de l'année 2018.

L’essentiel du calendrier économique mardi 11 février

  • Japon : marchés fermés, journée nationale
  • 10h30 : Royaume-Uni : PIB (T4, consensus +0,8%)
  • 10h30 : Royaume-Uni : production industrielle/manufacturière (déc. Consensus : +0,3%/+0,5%)
  • 10h30 : Royaume-Uni : balance commerciale (déc. Consensus : -8 milliards£)
  • 14h55 : Etats-Unis : Indice Redbook des ventes au détail (Précédent : +0,2%)
  • 11h : zone euro : prix à la production (déc. Consensus : -1,5%)
  • 14h55 : Etats-Unis : indice Redbook des ventes au détail (fév. Précédent : +5,3%)
  • 15h : discours de Christine Lagarde devant le Parlement européen
  • 16h : audition de Jerome Powell devant la Chambre des Représentants du Sénat américain
  • 16h : Etats-Unis : rapport JOLT – Nouvelles offres d’emploi (déc. Consensus : 7,233M)
  • 18h : Etats-Unis : rapport WASDE
  • 22h30 : Etats-Unis : stocks hebdomadaires de pétrole brut API (précédent : 4,18M)

Résultats d'entreprises

Mardi 11 février : Air Liquide, Daimler, Lectra, Olympique Lyonnais, Omnicom, Randstadt, Western Union


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.