CAC 40 : la bourse de Paris prudente avant la BCE

L’indice star de la bourse de Paris entame la semaine avec un petit rythme alors que le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne se réunira mercredi et jeudi pour se pencher sur sa politique monétaire. En très légère baisse ce matin vers 9h30, le CAC 40 profite des espoirs de nouveaux assouplissements de la part de la BCE et de la Fed après que les Etats-Unis et la Chine ont publié des indicateurs économiques mitigés.

Outre-Atlantique, la 1ère économie mondiale a enregistré un nombre de créations d’emplois non agricoles moins important qu’attendu (130K) ainsi qu’une nouvelle contraction de son PMI manufacturier tandis que l’activité des services montre des signaux contrastés. S’exprimant vendredi soir, Jerome Powell, président de la Fed, a de nouveau indiqué que la Réserve fédérale continuerait d’agir « de façon appropriée » pour soutenir la croissance américaine, ouvrant la porte à une éventuelle nouvelle baisse des taux lors de sa prochaine décision de politique monétaire.

Un package de mesures de soutien jeudi ?

En Europe, beaucoup misent sur une baisse des taux de 20 points de base de la part de Francfort pour l’avant-dernière réunion sous la présidence de Mario Draghi.

Les dernières statistiques de l’économie allemande, qui montrent une forte contraction de ses importations (-1,5%) en juillet, et une production industrielle en berne, n’éclaircissent pas l’horizon de la zone euro d’ici à la fin de l’année, et augmentent les probabilités d’un assouplissement monétaire de la part de la BCE.

L’institution européenne pourrait annoncer package de mesures de soutien comprenant, outre la baisse des taux, un dispositif de compensation des taux négatifs pour les banques, et un nouveau programme de rachats d’actifs, qui pourrait atteindre, selon les anticipations de Goldman Sachs, 30 milliards d’euros par mois sur une période de neuf mois.

En Chine, la PBOC (People’s Bank of China) a annoncé des mesures d’assouplissements en baissant le le taux de réserve obligatoire des banques tandis que sa balance commerciale a été impactée par une baisse des exportations chinoises, en particulier vers les Etats-Unis.

En Chine, la PBOC (People’s Bank of China) a annoncé des mesures d’assouplissements en baissant le le taux de réserve obligatoire des banques tandis que sa balance commerciale a été impactée par une baisse des exportations chinoises, en particulier vers les Etats-Unis.

Une nouvelle sous haute tension pour le Brexit

En Europe, si toute l’attention des investisseurs se portera sur la BCE, les évolutions du dossier du Brexit pourraient également animer les marchés. Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui a perdu un premier bras de fer avec le Parlement en subissant la désaffection de plusieurs tories de ses rangs conservateurs et en perdant un vote demandant la tenue d’élections anticipées, pourrait à nouveau représenter cette dernière motion dès aujourd’hui avant la suspension de la session prévue jusqu’au 14 octobre prochain.

A Londres, la tension politique est à son paroxysme : Samedi soir, la ministre du Travail Amber Rudd, a annoncé sa démission du gouvernement et du groupe conservateur au Parlement.

Et malgré le vote de Westminster la semaine dernière imposant au gouvernement d’écarter une sortie de l’Union européenne sans accord et de demander à Bruxelles un report du Brexit de trois mois, Boris Johnson a laissé entendre ce week-end qu’il passerait outre cette décision en déclarant qu’il ira jusqu’au bout pour sortir la Grande-Bretagne de l’Union européenne le 31 octobre prochain, assurant par ailleurs qu’il décrocherait un accord avec Bruxelles.

Dans une interview accordée à Europe 1, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a pour sa part indiqué qu’il n’était à ce stade pas question d’accepter un report du Brexit. « On ne va pas recommencer tous les trois mois », a-t-il déclaré.

Les valeurs à surveiller ce lundi

  • JPMorgan a dégradé sa recommandation sur Orange de « neutre » à « surpondérer »
  • Air France-KLM a annoncé lundi une hausse de 2,1% de son trafic passagers en août
  • EDF a annoncé vendredi le début de l’exploitation commerciale du deuxième réacteur EPR de la centrale chinoise de Taishan
  • Deutsche Bank a annoncé vendredi la nomination de Stefan Bender à la tête de ses activités de banque d’entreprise

Avec Reuters


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.