CAC 40 : la bourse de Paris flanche, faisant fi du rebond des PMI

Malgré un redressement de l'activité privée française plus important qu'espéré, le CAC 40 débute la séance en sévère décrochage, miné par l'escalade des tensions diplomatiques entre les Etats-Unis et la Chine. Vers 9h40, l'indice parisien affiche une baisse de 1,86% à 4940 points.

La bourse de Paris, qui a ouvert en repli de 1,2% à 4974 points, semble ignorer les estimations flash des PMI du mois de juillet, qui signalent pourtant une reprise rassurante de l'activité économique ces dernières semaines.

La bonne surprise du PMI des services français

D’après les estimations flash de l’institut IHS Markit, l’activité privée de la France a enregistré un bel élan au mois de juillet. L’activité manufacturière française, repartie dans le vert en juin pour la première fois depuis le mois de janvier (le PMI est remonté à 52,3 après 40,6), a poursuivi son ascension à un rythme toutefois moins important que ce qu’anticipait le consensus, à 52,6 contre 53,2 attendu.

Les services ont pour leur part repris davantage de couleurs que ce que prévoyaient les analystes, rebondissant de plus de 7 points à 57,8 après 50,7 au mois de juin, battant le consensus à 52,3.

Au global, l’activité privée de la France est passée de 51,7 en juin à 57,8 en juillet, selon l’indice composite, affichant ainsi sa plus forte expansion depuis deux ans et demi, à la faveur d’une reprise de la demande intérieure et d’une progression des nouvelles commandes pour la première fois depuis cinq mois.

« Les données sous-jacentes suggèrent que la hausse de la demande s’est concentrée sur le marché intérieur, les ventes à l’export continuant en effet de reculer au début du troisième trimestre, prolongeant par ailleurs la tendance observée depuis le début de l’année », note IHS Markit. « Le taux de contraction s’est toutefois replié pour un troisième mois consécutif, pour afficher son plus faible niveau depuis février, soit avant l’instauration des premières mesures de confinement en Europe ».

En dépit de cette amélioration, les entreprises françaises ont continué de réduire leurs effectifs pour le cinquième mois consécutif, mais le taux de contraction de l’emploi s’est tout de même replié par rapport à juin.

L'Allemagne renoue avec la croissance mais le niveau des destructions d'emploi reste préoccupant

En Allemagne, pour la première fois depuis décembre 2018, tous les voyants PMI sont au vert : les services, qui étaient restés en contraction en juin à 47,3, ont bondi de près de 10 points à 56,7. Le PMI manufacturier, qui n’avait pas franchi le cap des 50 depuis plus de deux ans et demi, a atteint l’équilibre à 50 après 45,2 le mois précédent, grâce à la reprise de la demande à l’export, en particulier de la part de la Chine.

Malgré cette reprise notoire de la confiance des directeurs d’achats allemand, les données d’emploi restent préoccupantes. Les entreprises ont continué de supprimer des postes pour le cinquième mois consécutif, à un rythme qui s’est même accéléré par rapport à juin, l’essentiel des destructions d’emploi ayant concerné le secteur manufacturier.

Un sujet d’inquiétude pour les économistes d’IHS Markit, qui notent toutefois que la stabilité des arriérés de commande et l’amélioration de la confiance des entreprises devraient permettre au secteur de ralentir la cadence de ces suppressions dans les prochaines semaines.

La bataille consulaire entre les Etats-Unis et Washigton entame l'appétit des marchés actions

Ces signaux positifs de l'économie européenne ne sont pas parvenus à inverser la tendance baissière amorcée ce matin par les marchés actions dans la lignée de la baisse de Wall Street. Les tensions entre Washington et Pékin plombent sévèrement l'appétit au risque des opérateurs.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué aujourd’hui avoir demandé aux Etats-Unis de fermer leur consulat à Chengdu, dans le centre du pays. Cette décision intervient après que Washington a sommé cette semaine la Chine de fermer son consulat à Houston, suspectant le site d’être une base d’espionnage des services de renseignements de l'Empire du Milieu, et sous-entendant que d’autres services consulaires chinois pourraient être priés de quitter le territoire américain.

Les relations entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales se sont détériorées au fil de l'année à propos d'un éventail de sujets dont le commerce, la pandémie due au coronavirus et le contrôle accru de Pékin sur Hong Kong. A Wall Street, hier, le retour des tensions géopolitiques a fait passer au second plan les résultats des entreprises au deuxième trimestre dont la saison bat son plein.

Avec Reuters

Pratiquez le trading gratuitement et sans risque sur le Forex, les Actions, ou encore les Indices avec notre compte démo IG

Niveaux techniques et sentiment des clients IG sur le CAC 40 (France 40)


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.