Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

CAC 40 : la bourse de Paris rebondit de 2,4%

Porté par la reprise des cours du pétrole et les premières mesures de déconfinement européennes, le CAC 40 a terminé ce mardi soir en progression de 2,4% à 4483 points.

Le pétrole a poursuivi aujourd'hui son rebond observé ces derniers jours. Les cours ont repris sur fonds d'un mouvement général de déconfinement, déjà à l’œuvre dans plusieurs pays européens (Allemagne, Italie, Grèce, Espagne) et bientôt appliqué dans une poignée d'Etats américains. Vers 17h30, le WTI américain marquait une progression intraday de plus de 19% à 24,2$. Le Brent de la Mer du Nord s'échangeait à plus de 30$ (échéance juillet), en hausse de près de 12%.

L’activité privé des Etats-Unis moins « catastrophique » que prévu

Publiées cet après-midi, les données définitives des PMI américains sont ressorties au-dessus des attentes. Le PMI des services des Etats-Unis a chuté à 26,7 au mois d’avril selon les données définitives d’IHS Markit et le PMI composite a plongé à 27 : les deux indicateurs sont ressortis supérieurs aux premières estimations du 23 avril. L’ISM non manufacturier – référence des marchés financiers – est pour sa part ressorti à 40,8, au-dessus du consensus de Wall Street à 36,8, mais ses principales composantes ont quand même chuté à leur plus bas niveau depuis le début de la série en 1997. Celle de l’ « activité » est tombée à 30, les « nouvelles commandes à 32,9. A contrario, effet de stocks oblige, la composante « livraisons des fournisseurs » a bondi à son plus haut historique à 78,3.

Pour couvrir son historique plan de sauvetage de l’économie américaine, le Trésor américain a par ailleurs annoncé hier soir qu’il prévoyait d’émettre un record de près de 3 000 milliards de dollars d’emprunts au deuxième trimestre, un montant plus de cinq fois supérieur à celui de 2008, également supérieur au montant maximal jamais emprunté sur l’ensemble d’une année fiscale (1 800 milliards en 2009).

L'action de la BCE dans le viseur de la justice allemande

En Europe, en revanche, nouvelle ombre au tableau d'intention d'une réponse économique concertée : une décision de justice de la Cour constitutionnelle allemande a jugé en partie inconstitutionnel le programme de rachats d’actifs publics de la BCE (PSPP) lancé en 2015, considérant que la Banque centrale européenne n’a pas apporté la preuve du caractère proportionnel de ses mesures par rapport à sa mission de stabilité des prix. Elle a donné trois mois à la BCE pour se conformer à ses exigences – si elle ne s’exécute pas, « la Bundesbank ne pourra plus participer à la mise en place et à l’exécution du programme », a-t-elle prévenu.

L’arrêt de la cour allemande, qui contredit une précédente décision de la Cour de justice européenne fin 2018, a creusé cet après-midi le spread entre les rendements obligataires allemands et italiens pour atteindre jusqu’à 250 points de base.

L’institution de Francfort a annoncé la tenue d’un conseil des gouverneurs exceptionnels, ce soir à 18h, pour aborder ce sujet qui pourrait porter ombrage à son action pour lutter contre la récession économique de la zone euro. Même si la décision des magistrats allemands ne concerne pas directement le PEEP, le plan de rachats d’actifs d’urgence de 750 milliards d’euros lancé en mars, cette décision reflète une véritable divergence de vues des Etats membres dans la gestion de la politique monétaire de la zone euro qui intervient en pleine tempête économique.

Les principaux mouvements du CAC 40

Sur l'indice parisien, les plus fortes progressions ont été enregistrées par Total (+7,94%), Unibail-Rodamco (+6,67%), CapGemini (+6,22%), Bouygues (+5,24%), Saint-Gobain (+5,24%) et ArcelorMittal (+4,96%).

Total a enregistré une chute de 35% de son résultat net 1,78 milliard de dollars. Le groupe a annoncé de nouvelles mesures d’économies, en réduisant ses investissements annuels à 14 milliards de dollars, et en prévoyant un milliard de dollars de réduction de coûts opérationnels ainsi qu’un milliard d’économies sur les coûts de l’énergie. Le groupe a annoncé un dividende 2020 stable par rapport à 2019.

BNP Paribas a progressé de plus de 4% après avoir publié des résultats trimestriels légèrement supérieurs au consensus des analystes. La banque française a annoncé une baisse de 33,2% de son résultat net à 1 282 millions d’euros pour un produit net bancaire en recul de 2,3% à 10,89 milliards d’euros au 1er trimestre. Elle estime que la crise sanitaire du coronavirus a impacté de 568 millions d’euros son PNB, et prévoit un recul de 15 à 20% de son résultat net sur l’ensemble de l’exercice 2020.

Dans le rouge, Pernod Ricard cède 2,13%, L'Oréal 0,80%, Sodexo 0,15% et Danone est quasi-stable.

Enfin, en dehors de l'indice, Lagardère chute de 6,32% alors que ses actionnaires ont rejeté en assemblée générale les propositions de modification de gouvernance formulées par Amber Capital au profit d'Arnaud Lagardère, grâce au soutien du fonds souverain qatari et de Vincent Bolloré.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.