CAC 40 : en petite baisse ce matin, comment l’indice parisien s’oriente-t-il ?

Les PMI manufacturiers définitifs du mois de juin de la zone euro sont meilleurs que prévu, sans signaler toutefois une reprise franche de l'activité du Vieux Continent.

Le PMI manufacturier de la France s’est établi à 52,3, légèrement au-dessus de sa première estimation à 52,1. L’activité a renoué avec la croissance en juin, après être tombée à 40,6 en mai et 31,5 en avril, au plus fort du confinement de la population.

Celui de l’Allemagne est également supérieur aux premières estimations, ressortant à 45,2 (vs. 44,6), en hausse de plus de 8 points par rapport à mai (36,6), mais reste situé dans la zone de contraction. Outre Rhin, le nombre de chômeurs a par ailleurs progressé de 10 points de base sur un mois à 6,4%.

Plus tôt ce matin, les ventes au détail allemandes de mai ont aussi créé la bonne surprise, en rebond de 13,9%, dépassant largement les attentes du marché qui avait parié sur une contraction de 3,9% en mai tandis que les chiffres d’avril ont été révisés en baisse de 6,5%.

En Italie, l’activité manufacturière reste dans le rouge, malgré une décélération de son ralentissement à 47,5 (consensus à 47,7) après 45,4 le mois précédent.

Malgré ces résultats globalement supérieurs aux attentes, les bourses européennes continuent d'évoluer à la baisse. La publication des PMI a fait rebondir brièvement les indices sans parvenir à dissiper le regain d'aversion au risque et à faire repasser les indices dans le vert.

Vers 10h, le CAC 40 (France 40) cède 0,3% à 4928 points. A Francfort, sans doute porté par les ventes au détail, le Dax 30 réussit à se stabiliser à 12 408 points, tandis qu’à Londres, le FTSE 100 enregistre une contraction similaire au CAC 40, et évolue vers les 6165 points.

Où va le CAC 40 ?

D’un point de vue technique, « Le CAC 40 n'a pas réussi à sortir par le haut de son triangle symétrique hier malgré ses nombreuses tentatives. Les perspectives restent neutres tant que le CAC évolue à l'intérieur de ce triangle », estime Valentin Aufrand, analyste technique indépendant, dans sa note matinale IG.

« L’indice évolue dans une tendance haussière depuis son point bas de mars avec des sommets et creux ascendants au-dessus d’une oblique haussière », remarquait pour sa part Cédric Damestoy, chez DailyFX, dans une analyse réalisée hier après-midi. « […] Depuis plusieurs jours les cours évoluent entre cette droite ascendante et une résistance à 5047 points », « En cas de franchissement le CAC40 pourrait se diriger vers une zone de résistance constituée d’un droite à 5230, de la moyenne mobile à 200 jours et du retracement Fibonacci de 61,8% », relève-t-il.

La progression du coronavirus et les tensions avec la Chine pèsent sur Wall Street

De l’autre côté de l’Atlantique, Wall Street a terminé hier soir à nouveau à la hausse. La bourse de New York achève son deuxième trimestre 2020 sur une progression de 20% après avoir décroché de 20% les trois premiers mois de l’année.

Cette performance est inédite depuis plus de vingt ans, et elle est d’autant plus remarquable qu’elle suit le pire 1er trimestre de son histoire. Avec 17,8% de gains, le Dow Jones (Wall Street) signe sa meilleure période depuis 1987. Le S&P 500 (US 500), qui a progressé de près de 20%, n’avait pas enregistré une telle progression depuis 1998. Enfin, le Nasdaq, qui a bondi de 30,6%, renoue avec ses records de 1999.

Dans le rouge en début de matinée, les futures des indices américains se sont redressés peu avant 9h et sont stables ou en légère hausse vers 10h. Sur les cours CFD d’IG, le S&P500 est à +0,15%, le Dow Jones flat, le Nasdaq (US Tech 100) à +0,1% mais le Russell 2000 se replie de 0,3%.

Le contexte macroéconomique des marchés américains reste sous tension. La pandémie de coronavirus continue de progresser aux Etats-Unis. Hier, le pays a enregistré plus de 48 000 cas de contaminations supplémentaires en 24h, portant le bilan total à 2,61 millions, soit une augmentation quotidienne de 1,9% supérieure à celle de 1,6% rapportée sur l’ensemble de la semaine dernière.

Au Texas, près de 7000 nouveaux cas ont été enregistrés (+4,6%) battant un nouveau record depuis le début de la pandémie. Le Dr Fauci, en charge de la gestion de la pandémie au sein de l’administration Trump, a déclaré hier soir que les efforts des Etats-Unis pour contenir le virus « allaient dans la mauvaise direction » et qu’il craignait que le bilan atteigne rapidement une progression de 100 000 nouvelles infections quotidiennes.

Le dossier des relations entre la Chine et les Etats-Unis continue également de se tendre. Pékin, qui devrait annoncer de nouvelles restrictions relatives aux médias américains selon The Global Times, quotidien réputé proche du pouvoir, vient de mettre en application sa loi sur la sécurité à Hong Kong en procédant aux premières arrestations sous l’égide de cette législation.

Hier, Washington a annoncé la fin du « statut spécial » jusqu’à présent accordé à Hong Kong en suspendant certaines licences d’exportations relatives aux équipements de défense et de technologies. Le département du Commerce a précisé ce matin que certaines licences d’exportations de biens seraient maintenues jusqu’au 28 août. Enfin, cette nuit, le président des Etats-Unis a de nouveau visé la Chine dans un de ses tweets en déclarant être « de plus en plus en colère » à son égard.

Les événements financiers à surveiller cet après-midi

Cet après-midi, les opérateurs surveilleront le rapport mensuel ADP des créations d’emplois aux Etats-Unis (consensus à 3000K) à 14h30, puis les PMI manufacturiers de Markit et de l’ISM, qui seront respectivement publiés à 15h45 et à 16h (consensus 49,6 et 49,5).

Les stocks de pétrole brut de l’EIA suivront à 16h30 (cons. -0,710M). Hier soir, les chiffres rapportés par l’API ont montré une baisse surprise de 8,156 millions de barils alors que le consensus anticipait une contraction plus modeste de 2,7 millions de barils. Les cours du WTI ont rebondi sur cette annonce au-dessus des 40$ pour les contrats à échéance du mois d’août. Ils se maintiennent ce matin au-dessus de 39,5$.

Enfin, la publication des Minutes de la Fed à 20h viendra animer la dernière partie de séance de la bourse de New York.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités sur actions

Positionnez-vous à la hausse ou à la baisse sur des milliers d’actions avec les CFD.

  • Bénéficiez d’une exposition totale sur les marchés en n’immobilisant qu’une petite partie de votre capital
  • Tradez avec des spreads à partir de 0,1 point seulement
  • Obtenez davantage de visibilité sur le carnet d'ordres avec un accès direct au prix du marché

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Investissez sur une large gamme d’actions populaires
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Consultez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.