Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Brexit : 1317 jours après le référendum…et maintenant ?

Plus de 1300 jours après le référendum, le Royaume-Uni quittera l’UE vendredi. Pour la première fois depuis sa création, l’UE va perdre un de ses membres, le Royaume-Uni devenant d’ici quelques jours un « pays tiers ».

Le Brexit n’a pas encore commencé et pourtant que de changements depuis ce référendum de juin 2016. Tout d’abord la livre sterling : à plus de 1.50$ avant le résultat du référendum, elle s’était effondrée à 1.32$ dans les heures suivant le référendum soit 12% de variation en moins d’une journée, ce qui est colossal. La chute s’était même poursuivie jusqu’en octobre 2016 pour toucher un point bas à la suite d’un « flash krach » à 1.18$ soit 21% de baisse en moins de 4 mois. La livre a depuis rattrapé la moitié de sa baisse en attendant la décision de la banque d’Angleterre cette semaine.

Le marché n’anticipe pas de baisse de taux mais le gouverneur de la Banque d’Angleterre et plusieurs membres du Comité de politique monétaire ont récemment assoupli leurs déclarations indiquant qu’il était nécessaire que le débat s’intensifie au sujet de nouvelles mesures de stimulation pour permettre à l’économie britannique de se redresser plus rapidement. Car la croissance britannique a ralenti, sous les effets cumulés du ralentissement de l’économie mondiale et du manque total de visibilité politique. Visibilité qui s’est un peu améliorée depuis quelques mois après que le hard Brexit ait été évité fin octobre 2019.

Les derniers chiffres britanniques indiquent la plus faible croissance annualisée depuis 2012 à 1.1% et un rapport début janvier de la Chambre Britannique de Commerce (BCC) fait état d’un prolongement de la faiblesse de l’économie au dernier trimestre 2019. Ce rapport indique que le 4ème trimestre se caractérise par une faiblesse globale du secteur des services qui représente 80% de l’économie britannique, par un manque de dynamisme des dépenses des ménages et des pressions paralysantes sur les coûts. L’étude de la Chambre de Commerce couvre 6400 entreprises. Les anticipations d’investissements dans le secteur manufacturier sont au plus bas depuis 2011.

Les derniers indicateurs de sentiment au Royaume-Uni se sont un peu redressés en janvier mais la contraction se poursuit dans le secteur manufacturier en janvier. L’indice PMI manufacturier est ressorti sous 50 (qui délimite zone d’expansion et de contraction) pour le 9ème mois consécutif. En ce qui concerne les services, l’indice PMI s’est redressé à 52.9 soit son meilleur niveau depuis plusieurs trimestres mais cette tendance devra encore être confirmée dans les mois qui viennent, le sentiment s’étant contracté à plusieurs reprises au cours du second semestre 2019.

Le taux 10 ans britannique est passé de 1.40% en juin 2016 à 0.50% actuellement. Mais impossible d’imputer ça au Brexit dans la mesure où l’ensemble des taux des principales économies avancées de la planète se sont affaissés sous l’impact des mesures d’assouplissement des principales banques centrales. L’inflation a ralenti à 1.3% en décembre, très loin des 3% touchés en 2017, quelques mois après l’effondrement de la livre sterling. Entre le ralentissement économique et l’évolution des prix, la Banque d’Angleterre dispose donc d’arguments si elle souhaite assouplir sa politique monétaire. Son taux principal est encore à 0.75% et n’a pas bougé depuis 2018. Pour mémoire il avait été relevé entre 2017 et 2018 de 0.25% à 0.75%.

Le calendrier va être chargé pour le Royaume-Uni et l’Union Européenne dans les mois qui viennent, pour parvenir à un accord commercial pendant la période de transition qui s’achève en décembre. Pour beaucoup d’observateurs et même pour des officiels européens, il sera impossible de parvenir à un accord complet dans un délai aussi restreint. Pas pour Boris Johnson qui indique que "après avoir attendu plus de trois ans pour réaliser le Brexit, les citoyens britanniques comme européens s'attendent à juste titre à ce que les négociations sur un ambitieux accord de libre-échange s'achèvent dans les temps".

Une nouvelle partie commence en février.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.