BCE saison Lagarde épisode 1 : consensus et panache de la "chouette"

La nouvelle présidente de la BCE a passé l’exercice de son premier compte-rendu de politique monétaire de façon consensuelle mais non sans un certain panache.

C’était attendu et l’arrivée récente de Madame Lagarde n’a pas bouleversé les plans de la banque centrale : le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé aujourd’hui de maintenir le niveau actuel de ses taux d’intérêt directeurs (de 0,25% à -0,5%) jusqu’à ce que l’inflation converge vers son objectif à 2%, et confirmé la reprise d’un QE à hauteur de 20 milliards d’euros mensuels depuis le 1er novembre.

Déclarant qu’une politique monétaire « très accommodante » était actuellement nécessaire pour soutenir la croissance de la zone euro, « prête à ajuster tous les outils nécessaires pour parvenir à l’objectif d’inflation [proche mais sous les 2%] », Madame Lagarde, qui a donné sa première conférence de presse ce jeudi après-midi en tant que présidente de la BCE, semble a priori emboiter le pas de son prédécesseur.

Soulignant les faiblesses de l’inflation ainsi que la persistance des risques géopolitiques et protectionnistes, la présidente a levé le voile sur les nouvelles projections économiques de l’institution de Francfort, révisées à la baisse en 2020 pour le PIB à 1,1%, réhaussées pour l’inflation en 2020 (1,1%) mais abaissées en 2021 à 1,4%.

Si la nouvelle tête de la BCE a donc affiché sa pleine adhésion au package accommodant déclenché par Mario Draghi au mois de septembre, elle a aussi montré sans détour son intention d’imposer sa marque, en déclarant à l’audience de journalistes qu’elle avait « son propre style », et considérant, en substance, que sa patte ne méritait pas de souffrir des comparaisons avec son prédécesseur.

Succéder à « Super Mario », à qui beaucoup attribuent le « sauvetage de l’euro » post-crise financière, est un défi à relever. Mais c’est aussi une opportunité pour l’ex-patronne du FMI de remettre en question l’efficacité de la BCE alors que l’inflation européenne ne décolle pas et que de plus en plus de critiques s’élèvent contre les « effets secondaires » des taux bas.

La nouvelle présidente de la BCE s’était récemment défendue d’être catégorisée selon les traditionnels camps « dovs » et « hawks » des institutions monétaires, se considérant ni belliciste, ni pacifiste. Lors d’un récent entretien accordé au journal allemand Die Zeit, elle avait déclaré qu’elle espérait être une « chouette. J’aime les chouettes. Ce sont des animaux très sages ». Une image à laquelle elle a encore référence pendant sa conférence de presse.

Sans renier donc l’héritage de Mario Draghi, Christine Lagarde est bien pour autant disposée à imposer sa marque : sous l’égide de sa nouvelle présidente, la BCE entamera dès le mois prochain une revue stratégique sur ses objectifs de politique monétaire à moyen terme, une première depuis 2003. Ces travaux devraient s’étendre jusqu’à la fin de l’année, et associer les parlementaires européens ainsi que des personnalités civiles et issues du milieu universitaire.

La revue stratégique sera « compréhensive », aborder tous les sujets » et « sans idée préconçue » sur son aboutissement, a déclaré Madame Lagarde, sous-entendant que le niveau cible d’inflation ne sera pas le plat unique au menu des réjouissances, et qu’il pourrait réserver bien d’autres surprises…


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.