Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Wall Street en forme, boosté par BAML et Goldman Sachs

Les indices de la bourse de New York évoluaient dans le vert ce mercredi après-midi après la publication des bons résultats de BOFAML et de Goldman Sachs.

A 16h48, le Dow Jones évoluait vers les 24 173 points, à +0,45 %. Le Nasdaq progressait de 0,25 % à 7041,11 points, le S&P 500 à +0,22 % à 2616,05 points.

Ces gains suivent une séance de mardi dans le vert, où le Dow Jones avait fermé à +O,65 %, le S&P 500 à +1,07 % et le Nasdaq à +1,97 %. L’indice de volatilité (VIX) était passé sous la barre des 20, à 18,6, en baisse de 2,46 %.

Les investisseurs ont procédé à des rachats d’actions, revigorés par les résultats du 4e trimestre des établissements américains Bank of America et Goldman Sachs, et plutôt insensibles à un effet Brexit, après le rejet du texte d’accord de sortie par le Parlement britannique hier soir.

Bank of America a annoncé le triplement de son bénéfice (+6%). Le résultat net sur les trois derniers mois ressort à 7,04 Mds$, soit 0,70 dollar par action, au dessus du consensus (0,63) et contre 2,08 Md$ à la même période l’année dernière, impactée par une charge de près de 3 Md$ en raison de modifications de la réglementation fiscale aux Etats-Unis.

Les résultats de Goldman Sachs ont également été meilleurs que prévu. La banque enregistre 8,08 Md$ de revenus au quatrième trimestre, et un résultat net de 2,54 Md$. Le bénéfice par action passe ainsi à 6,04$ contre une perte de 5,51$ l’année dernière.

Les indicateurs économiques de la journée ont été plutôt positifs : le département du Commerce américain a fait état d’une baisse des prix à l’importation de 1 % en décembre moins importante que celle prévue par le consensus (-1,3%).


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.