Taux directeurs, bilan : statut quo attendu à la réunion de la Fed

La réunion du comité de politique monétaire de la Fed se termine ce soir. Si la Fed devrait laisser ses taux inchangés, les investisseurs tendront l’oreille sur ses intentions relatives à la réduction de son bilan.

Pour beaucoup d’analystes, le décryptage de la conjoncture actuelle aux Etats-Unis et ses projections ne sont pas évidents.

Outre-Atlantique, les indicateurs économiques contradictoires se sont multipliés ces dernières semaines. Dans le secteur de la construction, la confiance des promoteurs est au beau fixe, les crédits hypothécaires à la hausse mais les ventes dans l’ancien sont au ralenti.

Vents contraires

Les indices PMI du mois de janvier progressent légèrement dans le secteur manufacturier et stables dans les services, tandis que l’indice de confiance des directeurs achats du Michigan a chuté à 90,7 bien en deçà de celui du mois de décembre (98,3). 35 jours de « shutdown » ont grevé l’économie du pays d’environ 11 milliards de dollars, selon les estimations des services du budget du Congrès (CBO).

A ces vents contraires s’ajoute le pessimisme du Fonds monétaire international : Il y a une dizaine de jours, l’institution a abaissé ses prévisions de croissance mondiale à l’horizon 2020. Aux Etats-Unis, elle table sur 2,5 % de croissance du PIB en 2019, et seulement 1,8 % en 2020, s’attendant à ce que l’expansion de l’économie américaine décélère après une année, notamment portée, par les mesures fiscales de l’Administration Trump.

Quant aux risques pesant la croissance des Etats-Unis, en premier lieu son conflit avec la Chine – ils restent difficiles à appréhender alors que les deux pays entament aujourd’hui de nouvelles discussions sur leurs relations dans un contexte tendu par la poursuite judiciaire fédérale à l’encontre de Huawei.

D’après l’agence, 3 milliards de dollars pourraient ne pas être récupérés, soit un montant correspondant à 0,02 % de l’estimation du PIB 2019.

Des taux directeurs qui devraient rester inchangés

Qu’annoncera donc Jérôme Powell dans ces conditions ? Chez les analystes, le pronostic le plus partagé est celui du statut quo : la Fed devrait maintenir le niveau de ses taux d’intérêt actuels après 4 remontées en 2018, et confirmer le rythme de la hausse des taux 2019 annoncé en décembre, de deux augmentations.

Alors que la divergence du niveau des taux d’intérêt entre la Fed et la BCE ne cesse de s’accroitre depuis deux ans (comme le montre le tableau ci-dessous), la banque centrale américaine devrait probablement jouer la carte de l’attentisme, afin de ne pas trop accroître le déséquilibre monétaire entre l’Europe et les Etats-Unis.

De l’autre côté de l’Atlantique, Mario Draghi avait surpris ce mois-ci en portant un discours relativement optimiste sur certaines données économiques de la zone euro (salaires et inflation sous-jacente), qui laissait deviner la volonté de la BCE de procéder à une première hausse des taux l’été prochain.

Aucune donnée économique ne semble pour autant plaider pour un redressement de l’activité : la question du Brexit reste en suspens, après le vote britannique, hier soir, en faveur d’une renégociation de l’accord de sortie du Royaume-Uni avec Bruxelles, tandis que les deux vaisseaux amiraux de l’Europe, l’Allemagne et la France, devraient enregistrer une croissance 2019 au ralenti.

Niveau des taux cibles (Target Rate) de la Fed (en jaune) et de la BCE

Source : Reuters - IG

La Fed devrait par ailleurs probablement maintenir son bilan en l’état : c’est sur ce dernier point, autre grand outil de normalisation de sa politique monétaire, que les principales interrogations demeurent. Si elle réduit davantage son bilan (qui diminue actuellement de 50 milliards par mois), la décision, qui pourrait gripper les marchés financiers, serait délicate dans un contexte de forte volatilité et de ralentissement de la croissance mondiale.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.