Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Résultats financiers US : JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Wells Fargo battent globalement le consensus

Malgré la contraction des activités de trading notamment, les trois grandes banques américaines sont parvenues à publier des résultats financiers supérieur au consensus des analystes.

JPMorgan Chase

JPMorgan Chase enregistre une hausse de 16 % de son bénéfice net au 2e trimestre, grâce à la progression des revenus nets d’intérêts (29,6 milliards de dollars) et d’un effet fiscal favorable compensant la baisse de ses activités de trading. Son bénéfice net sur la période avril-juin s’est établi à 9,65 milliards de dollars, soit 2,82 dollars par action alors que les analystes financiers avaient anticipé 2,50 dollars, selon des données Refinitiv IBES.

Goldman Sachs

Goldman Sachs a publié des résultats battant le consensus, malgré la baisse des commissions perçues par ses banquiers d'affaires et les recettes de ses activités de trading. Son bénéfice net ressort en baisse de 6,4% sur un an (2,2 milliards de dollars) mais progresse par action à 5,81 dollars, au-dessus des prévisions à 4,89 dollars.

WellsFargo

La banque californienne s’en sort également bien, portée par un chiffre d’affaires de 21,58 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 20,93 milliards de dollars, et un bénéfice net par action de 1,30$ contre 1,15$ attendu. Le bénéfice net de la banque est passé de 5,9 milliards au 1er trimestre à 6,2 milliards au 2e trimestre. Il est également supérieur à celui de l’année dernière sur la même période, à 5,2 milliards de dollars.

Malgré cette progression de l’activité, le revenu net n’a pas dépassé les attentes du consensus, à 12,1 milliards de dollars tandis que sa marge nette d’intérêt s’est contracté de 9 points de base à 2,82%, en raison d’une nouvelle grille tarifaire, de la hausse des coûts des dépôts et d’un environnement de taux bas.

En prémarket toutefois, l’action cède du terrain, les investisseurs restant principalement attentistes à la nomination de son futur PDG, après deux précédentes démissions à ce poste en raison de scandales de pratiques commerciales douteuses qui pèsent sur Wells Fargo depuis 2016. La banque a notamment été accusée de l’ouverture de milliers de faux comptes pour truquer ses objectifs de vente. En décembre dernier et dans le cadre de ces poursuites, elle a payé 575 millions de dollars aux Etats américains.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.