Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Politique monétaire de la Fed : le consensus anticipe le statut quo sur les taux

Après deux journées de réunion mardi et mercredi, le FOMC de la Fed rendra ses conclusions dans la soirée du 1er mai.

L’issue de la réunion de politique du FOMC, mercredi 1er mai, ne devrait pas réserver de surprise.

La Réserve fédérale américaine, qui a changé de cap au mois de mars en annonçant la fin de la réduction de son bilan, et, surtout, une seule hausse de ses taux d’intérêt directeurs d’ici à 2021, devrait les maintenir, demain, à des niveaux compris entre 2,25 et 2,50 %.

La dernière enquête du panel des économistes Reuters, réalisée entre le 22 et le 24 avril, montre que 70 % s'attendent à ce que la Fed ne relève pas ses taux – ou au contraire les baisse - d'ici la fin de l'année 2020.

Un nombre croissant des professionnels interrogés anticipent en effet une baisse des taux dans les 18-20 mois à venir, des prévisions que de récents commentaires de certains des principaux acteurs de la réserve fédérale ne semblent pas exclure.

Des voix en faveur d’une baisse des taux

Charles Evans, à la tête de l’institution fédérale de Chicago, a déclaré en avril qu’« il faudrait procéder à un ajustement des taux à la baisse », si le niveau de l’inflation américaine ne s’approcherait pas assez de l’objectif de 2 % fixé par la Fed.

Richard Clarida, vice-président de la Fed, a tenu un discours similaire sur CNBC en indiquant qu’une baisse des taux ne se justifiait pas seulement par une récession.

Et pour que la Fed redresse à nouveau ses taux d’intérêt actuels, les observateurs considèrent que cet objectif d’inflation de 2 % devrait d’abord non seulement être atteint, mais également maintenu durablement…

Une inflation américaine qui reste faible

Or, si la menace d’une récession sur l’économie américaine semble s’éloigner aux yeux d’une majorité d’observateurs, l’inflation, elle, continue d’afficher des niveaux bien inférieurs aux objectifs de la banque centrale.

Vendredi 26 avril, l’indice CPI – en général supérieur au PCE – est ressorti à 1,9 % en annuel glissant. Mais le PCE Core, qui reste la référence de la Fed, affiche ce mardi 30 avril des statistiques moins réjouissantes.

En données core (hors éléments de volatilité), il s’élève à 1,6 % en mars, en baisse de 20 points de base par rapport au mois précédent. Toujours en données core, sur un rythme mensuel, l’inflation est très faible (+0,1 %) après avoir été inexistante en février (+0%).

Quelle croissance en 2019 ?

Publié vendredi 26 avril, le niveau surprise du PIB au 1er trimestre, à 3,2%, ne devrait pas modifier l’orientation de la politique monétaire américaine adoptée le mois dernier.

Car derrière ces bons chiffres, ses composantes révèlent que la croissance du PIB américain a été largement portée par les inventaires des stocks des entreprises, bien moins par la consommation et les investissements.

Cette progression devrait probablement décélérer dans les prochains mois. L’inflation reste faible, les effets de la réforme fiscale prennent fin, tandis que le ralentissement de la croissance chinoise perdure, avec une nouvelle contraction des indices PMI du pays en avril. Autant de poids qui pourraient lester la machine économique américaine.

D’après l’enquête de Reuters (toutefois réalisée avant la publication du PIB), le consensus anticipe une croissance américaine à +2,5 % en 2019, et à 1,8 % au 1er trimestre 2020. Pour sa part, le FMI la projette à 1,8 % en 2019 et à 1,7 % en 2020.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Restez attentifs aux opportunités après les annonces du FOMC

Découvrez comment les réunions du FOMC impactent les marchés suite à celle des 15 et 16 septembre 2020.

  • Comment la prochaine réunion de la Fed peut impacter votre trading ?
  • Qu’a-t-il été décidé lors de la dernière réunion ?
  • De quelle manière les annonces du FOMC impactent le cours du dollar ?

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.