Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Mobile World Congress : la 5G devrait représenter 50 % des connexions mobiles américaines d’ici 2025

Alors que s’ouvre le Mobile World Congress à Barcelone, le rapport annuel de la GSMA anticipe que les réseaux 5G devraient représenter 15 % des connexions mobiles mondiales d’ici 2025.

Le marché mondial de la 5G devrait rapidement se déployer, selon les chiffres de la GSM Association. D'après son rapport annuel, quelque 1,4 milliards de connexions 5G devraient être comptabilisées d’ici sept ans, pesant ainsi 15 % des connexions à l'échelle mondiale. A l'échéance 2025, la 5G devrait représenter 30 % des connexions en Europe et en Chine, ainsi que la moitié aux Etats-Unis.

Sur cette même période 2019-2025, la 4G devrait continuer à enregistrer une solide croissance pour représenter près de 60 % des connexions en 2025, contre 40 % actuellement, estime le rapport, et 700 millions de nouveaux abonnés mobiles uniques devraient apparaître, dont environ un quart proviendront de l’Inde.

1,4 milliard de personnes supplémentaires commenceront par ailleurs à utiliser l'Internet mobile pour atteindre un total mondial d'abonnés à l'Internet mobile de 5 milliards en 2025.

4,6 % du PIB mondial en 2018

Selon les calculs de la GSMA, les technologies et services mobiles ont généré 4,6 % du PIB mondial l'année dernière, une contribution qui a représenté 3,9 trillions de dollars de valeur économique ajoutée. Celle-ci devrait passer à 4,8 trillions de dollars (4,8 % du PIB) d'ici 2023, tandis que la 5G devrait générer 2,2 trillions de dollars à l’échelle mondiale au cours des 15 prochaines années.

Des enjeux économiques colossaux qui concentrent tous les efforts de l'industrie. En 2019, ce sont 16 nouveaux marchés qui activeront des réseaux 5G commerciaux en 2019, après les premiers lancements aux Etats-Unis et en Corée du Sud. Les opérateurs mobiles investissent actuellement environ 160 milliards de dollars par an en capital pour le déploiement et la mise à niveau de leurs réseaux à cette mutation technologique d’envergure qu’est la 5G.

>>> Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport de la GSMA sur le marché mondial de l’industrie mobile sur son site Internet <<

Une industrie sous le feu des projecteurs

Pilier du développement d’un ensemble de technologies d’avenir (intelligence artificielle, domotique, voitures autonomes…), le marché de la 5G fait l’objet d’une concurrence féroce entre les grands acteurs des équipements télécoms, qui s’est notamment cristallisée autour de Huawei, le géant chinois accusé d’espionnage par les Etats-Unis.

En pleine négociation commerciale, la Chine et les Etats-Unis cherchent à s’entendre sur les transferts de technologies que la première impose à toutes les entreprises étrangères souhaitant intégrer son marché.

Depuis plusieurs mois, l’exécutif américain fait courir le bruit de la possible publication d’un executive order interdisant les entreprises américaines de se fournir auprès de sociétés étrangères « sur lesquelles court un risque significatif de menacer la sécurité nationale du pays ».

Il y a une dizaine de jours encore, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait indiqué depuis Budapest que les Etats-Unis pourraient prendre des mesures à l’encontre des pays souhaitant confier le déploiement de leur 5G à Huawei.

Mais à quelques jours de la tenue du Mobile World Congress, le président des Etats-Unis est venu rassurer l’industrie mobile sur ses intentions. Il a indiqué sur Twitter la semaine dernière que les entreprises américaines devaient consacrer « tous leurs efforts » au marché de la 5G et gagner ce marché « sans bloquer d’autres technologies actuellement plus avancées », sous-entendant que Huawei ne serait pas bannie du marché américain, contrairement aux informations que la Maison Blanche avait laissé filtrées.

Le Mobile Word Congress s’en mêle

Les Tweets de Donald Trump n’ont pas manqué leur principal destinataire. Guo Ping, vice-président du conseil d’administration de Huawei, s’est réjoui des déclarations de Donald Trump. « [Le président des Etats-Unis] a pris conscience que les Etats-Unis se font distancier sur ce terrain et je pense que son message est clair et correct ».

Depuis ce matin, le Mobile World Congress a déjà donné l’occasion à plusieurs grands acteurs du marché de la téléphonie mobile de prendre position sur le bras de fer entre Huawei et les Etats-Unis. Le patron de Vodafone, qui a annoncé le mois dernier une pause dans le déploiement de Huawei sur ses réseaux en Europe, a demandé aux Etats-Unis d’apporter aux Européens des preuves relatives aux accusations d’espionnage de Huawei.

De son côté, la Commissaire européenne à l’industrie digitale Mariya Gabriel, également présente au MWC, a indiqué que Bruxelles allait bientôt définir des critères d’admission pour les vendeurs de réseaux telecoms afin d’en sécuriser l’accès. D’après des sources de Reuters, l’exécutif européen envisagerait des critères qui mèneraient à un bannissement de facto de Huawei.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.