Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Le Congrès parvient à un accord de principe pour éviter un nouveau shutdown, Donald Trump va-t-il le signer ?

Parlementaires démocrates et républicains ont réussi à trouver un terrain d’entente sur le financement de la sécurité aux frontières. Mais rien n’indique encore que le président américain y apposera sa signature.

Enfin ! Alors que les négociations avancent à petit pas depuis des semaines, les parlementaires républicains et démocrates ont enfin abouti à un accord de principe hier, pour le financement de la sécurité aux frontières jusqu’au 30 septembre.

Transmettant l’information aux journalistes, le sénateur républicain Richard Shelby n’a pas précisé si des fonds seraient alloués à la construction du mur réclamé par Donald Trump à la frontière mexicaine.

Un accord à 1,37 milliard de dollars

Il a indiqué que les équipes parlementaires allaient travailler d’« arrache-pied » à la mise au point des derniers détails afin d’éviter le déclenchement d’un nouveau shutdown, prévu le 15 février en l’absence d’accord signé au Congrès.

Mais cet accord va-t-il convenir à Donald Trump, qui réclame un montant beaucoup plus important que celui dont ont convenu hier soir les parlementaires, et qu’il entend consacrer intégralement au mur ?

Selon un assistant parlementaire sous anonymat et source Reuters, l’accord prévoirait en effet 1,37 milliard de dollars pour la construction d’une clôture à la frontière Sud, soit un financement très similaire à celui alloué ces deux dernières années par le Congrès, bien inférieur aux 5,7 milliards de dollars souhaités par le président des Etats-Unis.

Et d’après cette même source, aucune partie de ce financement ne serait pas dédiée expressément à un « mur ». Mais selon d’autres source de l’agence, le montant prévu permettrait bien de financer la construction d’une nouvelle portion du mur, d’une longueur d’environ 55 miles.

Une validation attendue cette semaine

Des désaccords subsistaient durant le week-end sur les mesures de détention des migrants à la frontière avec le Mexique, notamment sur le financement du nombre de lits dans les centres de rétention et sur le type de arrières physiques à mettre en place sur la zone frontalière.

D’après Reuters, les Démocrates auraient abandonné leurs exigences concernant une limite de nombre de lits dans les centres de détention, laquelle resterait à son niveau actuel de 40 520 lits.

Malgré cet accord de principe, rien n’indique pour l’heure que le président des Etats-Unis apposera sa signature sur le texte voté en session parlementaire. Ce dernier pourrait notamment recourir à l’état d’urgence (National Emergencies Act), une menace qu’il a déjà formulée à plusieurs reprises ces dernières semaines même s’il a affirmé, dans son discours sur l’Etat de l’Union, privilégier un accord au Congrès.

L’état d’urgence l’autorise à passer outre l’accord du Congrès pour certains actes législatifs en évoquant « l’urgence nationale ». Mais ses dispositions pourraient tout aussi bien être ensuite retoquées par voie judiciaire.

Un shutdown « utile » pour D.Trump

En déplacement hier à El Paso, le président des Etats-Unis a réitéré sa volonté d’ériger un mur comme meilleur moyen de protéger les Américains de criminels violents, du trafic de drogue et du « déferlement terrible » de caravanes de migrants, ses immuables arguments en faveur de son financement depuis des mois.

Assurant qu’il ne connaissait pas encore les détails de l’accord parlementaire, il a indiqué qu’il allait « construire le mur de toutes façons ».

Jouant la provocation, il a par ailleurs ajouté que l’expérience du « shutdown » - qui a mis au ralenti la majorité des administrations fédérales pendant 35 jours et quelque 800 000 fonctionnaires au chômage technique pendant 35 jours - avait été une bonne chose car elle avait permis aux Américains de prendre conscience de la réalité de l’insécurité aux frontières.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.