Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

La fusion de Deutsche Bank et Commerzbank ne verra pas le jour

Le rapprochement entre Deutsche Bank et Commerzbank n'aboutira pas, ont annoncé ce matin les deux établissements, confirmant une information dévoilée par Reuters plus tôt dans la journée.

L'échec de cette fusion a été confirmé ce jeudi alors que la direction de Deutsche Bank avait promis de communiquer sur les dernières avancées sur le sujet de leur fusion d’ici à vendredi.

Deutsche Bank et Commerzbank avaient officiellement annoncé au mois de mars que leurs directions respectives avaient engagé des discussions en vue d’une éventuelle fusion, précisant toutefois que l’issue de ces pourparlers n’était pas certaine.

Pour les partisans de cette fusion, l’opération aurait donné naissance à un groupe fort d’une capitalisation boursière de plus de 25,5 milliards d’euros (selon les calculs de Reuters au cours de clôture du 11 mars), avec 20 % des parts de marché de la banque de détail.

Berlin, qui est actionnaire à 15 % des deux établissements, a toujours encouragé ce rapprochement alors que l’économie allemande s’est essoufflée en 2018 et que les projections de croissance fédérale pour 2019 n’attendent désormais pas plus de 0,5 % de progression du PIB.

Une fusion qui divise

L’agence de presse Reuters avait rapporté en février que le fonds américain Cerberus, actionnaire à la fois de Deutsche Bank (3 %) et de Commerzbank (plus de 5 %), était désormais favorable à une fusion.

Elle était également jugée d’un bon œil par la Fédération des grossistes, exportateurs et prestataires de services allemands (BGA), représentante des moyennes et grandes entreprises du pays. Selon elle, la naissance d’un acteur d’envergure international permettrait de faciliter les investissements des entreprises, qui peinent actuellement à obtenir des crédits d’exportation auprès des banques allemand.

Mais d’autres importants actionnaires de Deutsche Bank étaient restés sceptiques, et le syndicat bancaire DBV avait fait savoir qu’il s’opposerait fermement à toute fusion entre les deux banques, qui entraînerait d’importantes suppressions d’emplois. D’après le quotidien Handelsblatt, jusqu’à 30 000 emplois pourraient être menacés par cette fusion.

Commerzbank attire les convoitises

L'échec de ce rapprochement étant acté, Deutsche Bank devra probablement opter pour de nouvelles mesures afin de redresser la barre de ses finances, notamment en réduisant la voilure de ses investissements américains, pointés du doigt par les régulateurs et une partie de ses actionnaires.

Quant à Commerzbank, elle fait déjà l’objet de convoitises : l’établissement italien Unicredit ainsi que le danois ING Groep ont déjà manifesté leur intérêt pour celle-ci.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.