Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

La France se penche à son tour sur le cas Huawei

Après l’Allemagne, qui réfléchit à une façon d’écarter le géant chinois des télécoms de son futur réseau 5G, la France envisagerait de prendre une série de mesures afin de limiter le déploiement de Huawei sur son marché.

Cette information a été révélée hier soir par Les Echos. Le quotidien économique rapporte la tenue d’une réunion sur le sujet le 16 janvier, à Bercy, en présence des opérateurs Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom, de la Direction générale des entreprises (DGE), de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Acerp), de la Fédération français des télécoms (FFT) et de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi).

Un pouvoir étendu de l’Anssi pour mieux contrôler Huawei ?

D’après ses sources, l’une des mesures envisagées par Bercy pour barrer la route à Huawei, suspecté depuis de nombreux mois d’utiliser ses équipements à des fins d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois, consisterait en une extension du pouvoir d’agrément de l’Anssi, en charge d’approuver en amont l’installation des équipements sur les réseaux télécoms.

Ce pouvoir étendu, qui permettrait à l’Anssi d’opérer des contrôles a posteriori et sur un éventail plus larges de produits, offrirait à l’Etat français un moyen de mieux contrôler Huawei.

L’agence pourrait aussi disposer d’un droit de regard rétroactif sur les équipements installés sur les « anciennes générations » de réseaux mobiles (3G et 4G).

Cette extension des pouvoirs de l’Anssi passerait par un amendement de la loi Pacte, en cours d’examen au Sénat. Mais celle-ci n’est pas du goût de tous les opérateurs, qui y voient de nouvelles contraintes administratives dans le déploiement du futur réseau 5G.

Après l’Allemagne, ces mesures protectionnistes à l’encontre de Huawei sur le territoire français seraient un nouveau coup dur pour le groupe, premier employeur chinois en France, où il emploie plus de mille personnes.

Plusieurs pays – dont les Etats-Unis et l’Australie – ont déjà imposé des restrictions d’envergure concernant l’utilisation des équipements 5G de Huawei.

Demande d’extradiction

Huawei est en guerre ouverte contre les Etats-Unis, qui l’accusent notamment de commercer avec l’Iran passant outre leur embargo commercial, et ont fait arrêter en décembre sa directrice financière au Canada, Meng Wanzhou, depuis été libérée sous caution et équipée d’un bracelet électronique.

Pékin avait sévèrement répliqué à cet emprisonnement, en procédant à l’arrestation de deux canadiens en Chine et en condamnant un troisième pour trafic de drogue.

Washington a fait savoir cette nuit aux autorités canadiennes qu’une demande officielle d’extradition de Meng Wanzhou allait être formulée d’ici le 30 janvier. Une fois formulée, le Canada aura 30 jours pour déterminer si cette demande d’extradition se justifie.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.