Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

La BCE souligne la "nécessité" d'un assouplissement de sa politique monétaire et ouvre la voie à une future baisse des taux

Pas de changement du niveau des taux d'intérêt actuels de la BCE, mais une porte désormais grande ouverte. Après avoir indiqué lors de sa précédente réunion du mois de juin qu'elle laisserait les taux inchangés jusqu'à la fin du 1er trimestre 2020, la Banque centrale européenne a rendu une décision de politique monétaire davantage accommodante ce jeudi 25 juillet en indiquant que les taux resteraient "à leur niveau actuel ou à des niveaux inférieurs" jusqu'à la fin mars 2020.

Cette tournure accommodante avait été anticipée par les analystes, qui n'étaient que 54,5% à parier sur une baisse des taux dès aujourd'hui, mais dont 53% tablaient sur cette concrétisation dès le mois de septembre prochain. Pour autant, le contenu très "offensif" et décidé du communiqué de la BCE sur la tournure accommodante que doit prendre (et prendra) sa politique monétaire dans les prochaines semaines est une relative surprise.

Un assouplissement "nécessaire" à l'aune d'une inflation insuffisante

Dans son communiqué de politique monétaire, le Conseil des gouverneurs souligne "la nécessité d'une politique monétaire très accommodante pendant une longue période, les taux d'inflation, tant réalisés que prévu, étant constamment en dessous des niveaux conforme à son objectif [de 2%]". L'inflation européenne, qui a progressé en juin à +1,3% en annuel glissant contre 1,2% le mois précédent, reste en effet encore très éloignée de la barre des 2%.

"En conséquence, indique le communiqué, si les perspectives d'inflation à moyen terme continuent d'être en deçà de son objectif, le Conseil des gouverneurs est déterminé à agir". Il est donc prêt à ajuster "tous ses instruments, le cas échéant" - ce qui ouvre potentiellement la porte non seulement à une baisse de taux, mais à un nouveau recours à un programme de QE :

Ainsi, le Conseil des gouverneurs indique avoir missionné ses différents comités pour examiner les différentes options, notamment celle de réviser sa forward guidance en matière de taux d'intérêts, de mesures compensatrices telles que la mise en place d'un système par paliers pour la rémunération des réserves, et des options relatives à l'encours et à la composition de nouveaux achats d'actifs nets.

Chute des rendements obligataires européens

Le boulevard qu’offre la BCE à la fois à une baisse des taux qu’à un nouveau programme de rachats d’actifs a entraîné de vives réactions de marché.

Sur le marché des taux obligataires souverains, le Bund allemand 10 ans a décroché jusqu’à -0,41%, un record. L’OAT 10 ans français est tombé à -0,17%. L’Italien à 1,6% (-5,87%) et la Grèce à 1,98%. Tous les rendements obligataires européens à dix ans s’apprécient sous les rendements des obligations américaines.

Côté indices, le CAC 40 a grimpé au-dessus des 5600 points à 14h pour continuer dans sa lancée haussière à 5659,14 points vers 14h15 (+0,92%), touchant un nouveau plus haut de l’année. Même euphorie à la bourse de Francfort, où le Dax a grimpé de 60 points en une minute pour évoluer vers les 12 571,38 points (+0,39%) vers 14h15.

L’or en profite, l’euro décroche davantage

L’or a également profité de la perspective d’une baisse des taux d’intérêt en s’appréciant à un pic de 1445,54$ l’once pour redescendre vers les 1431$ à 14h15, en progression de 0,46%.

Enfin, sur le marché des devises, l’euro s’est effondré à 1,111$, en baisse de -0,28%, la paire se dirigeant vers sa cinquième séance consécutive de baisse.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.