Données économiques France : la croissance 2018 relevée à 1,6 %, déficit stable et dette en baisse

L’Insee a révisé à la hausse le niveau de la croissance française en 2018. Elle s’inscrit à 1,6 % - soit 0,1 point de plus qu’annoncé précédemment.

En 2017, la croissance française avait atteint 2,3 %. Comme dans le reste de l’Union européenne, la progression du PIB hexagonal en 2018 a marqué le pas, tombée bien en deçà des 2 %, à 1,6 %. Remontée de 0,1 point par rapport aux dernières projections de l’Insee, elle reste en deçà des prévisions du gouvernement qui l’attendaient à 1,7 %.

Pour le 4e trimestre 2018, l’Insee confirme une progression de 0,3 %, principalement portée par le commerce extérieur et la demande intérieure, tandis que la contribution de la variation des stocks des entreprises a été négative de -0,1 point de PIB.

La consommation des ménages a stagné, après avoir progressé de 0,4 % au 3e trimestre, impactée par le mouvement des Gilets Jaunes, et marquée par un recul des achats automobiles.

En revanche, le pouvoir d’achat des Français a bondi de 1,1 % entre octobre et décembre, via une hausse des revenus d’activité, une baisse des cotisations sociales et de la taxe d’habitation, indique l’Insee. Ramené à l’année, le pouvoir d’achat progresse de 1% contre 1,4 % en 2017.

Pour 2019, Bercy anticipe une croissance du PIB de 1,4 %, légèrement au-dessus des prévisions de l’Union européenne, qui table sur une progression du PIB français de 1,3 %, équivalente à la croissance du PIB européen.

Les projections du ministère de l’Economie et des Finances ont été révisées à la baisse par rapport à celles du budget 2019, qui anticipait une hausse de 1,7 %. Ces dernières anticipations se calent sur celles de la Banque de France. D’après Bruno Le Maire, les perturbations liées au mouvement des Gilets Jaunes auraient coûté jusqu’à 0,2 point de PIB, dont 0,1 sur le 4e trimestre 2018.

Le chiffre de 1,4 % sera confirmé par Bercy au moment de la présentation du programme de stabilité des finances publiques prévue en avril.

Déficit public en baisse, dette stable

Côté finances publiques, les données Insee relèvent une diminution du déficit de la France, à la faveur d’une progression des dépenses inférieure à l’inflation. Il atteint 2,5 % du PIB en 2018, à 59,6 milliards d’euros, en baisse de 0,3 point sur un an.

Le déficit est à son plus faible niveau depuis 2006 en proportion du PIB, inférieur à celui indiqué dans la loi de finances 2019 (2,7 %), et en ligne avec le pacte de stabilité européen pour la deuxième année consécutive.

Les dépenses publiques ont augmenté de 1,9 % en 2018, après 2,3 % en 2017. Hors crédit d’impôt, elles progressent de 1,3 %, moins que l’inflation à 1,8 %. Les recettes ont progressé de 2,3 % (contre +3,8 % en 2017), grâce notamment à une hausse de 6,2 % de l’impôt sur le revenu et de la CSG, une progression de 4,3 % des impôts sur les produits et la production, ainsi qu’un recul de 1,7 % des cotisations sociales perçues.

Pour autant, le déficit public devrait à nouveau dépasser le seuil des 3 % en 2019, impacté par la transformation du Crédit d’impôt compétitivité emploi en baisse des charges. Le gouvernement anticipe un niveau de déficit 2019 de 3,2 %.

Enfin, la dette publique française ressort stable, à 98,4 % du PIB, une première depuis 2006. Elle progresse toutefois de 56,6 milliards d’euros pour atteindre 2 315,3 milliards d’euros.

Les autres indicateurs économiques de la France publiés en mars


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités de trading

Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur plus de 16 000 valeurs avec IG Bank.

Tradez depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée, avec des spreads compétitifs sur les indices, les actions, les matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.