Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Chine-Etats-Unis : reprise des négociations fin janvier

Le secrétaire américain au Trésor Steve Mnuchin a annoncé hier soir que les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, reprendront fin janvier avec le déplacement à Pékin de Liu Hu, vice-Premier ministre chinois.

bg_traders_charts_306299446

D’après le Wall Street Journal, la reprise des discussions entre les Etats-Unis et la Chine aurait lieu les 30 et 31 janvier prochain en sa présence, celle de Steve Mnuchin, et du représentant au Commerce américain Robert Lighthizer.

La date avancée par le quotidien pourrait être décalée en raison du « shutdown » mais le temps presse pour les deux parties, dont la trêve commerciale doit normalement se terminer le 1er mars prochain.

Une délégation américaine menée par le secrétaire adjoint au Commerce Jeffrey Gerrish avait fait le déplacement à Pékin, lundi 8 janvier, pour trois journées de réunion intensives.

La rencontre, qui s’est déroulée dans un lieu tenu secret, a été ponctuée de déclarations publiques positives de la part des deux camps, et la présence surprise de Liu He, lors de celle-ci, a été interprétée comme un signe de bonne volonté de la part de Pékin de parvenir à un arrangement rapide.

Donald Trump a déclaré jeudi que la réunion avait été un "énorme succès" pour les Etats-Unis sur le commerce, le ministère chinois du commerce a indiqué qu’elle avait permis « de poser les bases » d’un accord.

Peu de détails sur le contenu de la rencontre

Mais les Etats-Unis comme la Chine n’ont donné que peu de détails concrets sur ces négociations.

La Chine a promis d’augmenter les achats de biens américains, et s'est par ailleurs engagé à apporter du changement dans sa politique industrielle protectionniste, qu’elle soit relative à la propriété intellectuelle, au transfert de technologies ou aux subventions.

Le porte-parole du ministère du Commerce américain a assuré que la Chine avait promis d’acheter « un montant substantiel de biens et services américains », en particulier dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie et manufacturier.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.