Carlos Ghosn a touché 7,8 millions d'euros via la coentreprise de Nissan et Mitsubishi en Europe

Nissan et Mitsubishi ont déclaré que Carlos Ghosn avait reçu à tort 7,8 millions d'euros par leur structure aux Pays-Bas.

Source : Bloomberg

Les deux constructeurs ont confirmé vendredi que le président de Renault - incarcéré depuis le 19 novembre au Japon - a bien touché indûment 7,8 millions d'euros par leur structure conjointe NMBV aux Pays-Bas. Cette compensation été versée à Carlos Ghosn sans que les deux autres directeurs de NMBV en soient informés.

Ces malversations avaient été en partie révélées il y a quelques jours par Les Echos, qui évoquaient un bonus de 1,46 million d'euros ainsi qu'un salaire annuel de 5,82 millions d'euros.

Nissan et Mitsubishi ont par ailleurs indiqué qu'ils envisageaient de porter plante au civil contre leur ancien président afin d'obtenir des indemnités en compensation de cette rémunération abusive.

Changement de gouvernance en vue

Carlos Ghosn a vu sa dernière demande de libération sous caution refusée par le tribunal de Tokyo. Cette semaine, l'Etat français, actionnaire de Renault, a envoyé une délégation au Japon afin de mettre sur la table l'organisation de l'alliance de la marque au losange avec Nissan et Mistubishi post-Carlos Ghosn.

Si le gouvernement a longtemps soutenu le PDG turco-franco-brésilien, il a fini par se résoudre à tourner la page Gohsn, acculé au fil des semaines par de nouvelles accusations et inculpations, et incarcéré au moins jusqu'au 10 mars prochain.

L'Etat français presse le constructeur de trouver une solution de gouvernance qui soit favorable à un équilibrage de l'alliance franco-japonaise toujours propice à Paris, alors que Nissan oeuvre à faire émerger une gouvernance pro-japonaise.

Le ministre de l'Economie Bruno Lemaire a déclaré mercredi avoir lancé le processus de succession à la tête de Renault, en demandant que le conseil d'adminstration de Renault soit convoqué "dans les prochains jours afin de désigner une nouvelle gouvernance pérenne pour le groupe".

Le président de Michelin à la succession de Renault ?

De son côté, Renault a confirmé que ses organes de gouvernance travaillaient "activement à la recherche de la meilleure solution pour la gouvernance future du groupe, avec le souci de défendre les intérêts de l'entreprise et de conforter l'alliance Renault Nissan".

D'après des sources de Reuters, Jean-Dominique Senard, président de Michelin, serait pressenti pour succéder à Carlos Ghosn au poste de président de Renault, tandis que plusieurs candidats seraient à l'étude pour le poste de directeur général, actuellement occupé en interim par le directeur général adjoint Thierry Bolloré. D'autres sources indiquent que Jean-Dominique Senard pourrait assurer les deux fonctions.

Ventes mondiales record pour Renault

Renault, qui a publié aujourd'hui ses résultats 2018, enregistre des ventes mondiales record en 2018, avec 3,88 millions de véhicules écoulés. Le constructeur reste en tête des ventes françaises à l'exportation, devant PSA. C'est principalement le marché chinois qui a tiré les ventes de Renault (avec les marques chinoises Jinbei et Huasong). Les ventes en Europe stagnent à 0,5 %, mais grimpent de 6,1 % dans les autres pays. Les marchés russes, brésiliens et du continent africain ont compensé l'arrêt des ventes en Iran et la baisse des livraisons en Inde.

Articles associés

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.