Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Brexit : Quels scénarios possibles si l’accord est rejeté par le Parlement britannique ?

Si la Chambre des communes rejette ce soir le texte du Brexit présenté par Theresa May, quelles sont les options possibles pour le Royaume-Uni ?

Un nouveau vote du texte amendé le 21 janvier

Si le vote est rejeté, Theresa May et le gouvernement auront trois jours ouvrés pour proposer une version amendée du texte et le soumettre de nouveau au vote le 21 janvier.

Un nouveau texte et une période de négociation allongée

Mais si le parti conservateur n’arrive pas à présenter un texte dans ce temps imparti, il n’est pas exclu que les parlementaires, réunis en commission, mettent sur la table un tout nouveau texte. Une mission a priori impossible à respecter dans le cadre du calendrier actuel, qui prévoit la sortie du Royaume-Uni le 29 mars prochain.

A cette fin, les Britanniques pourraient demander une extension de la période de négociation aux Européens, mais le chevauchement de cette nouvelle demande avec les prochaines élections européennes, qui se tiendront entre le 23 et le 26 mai prochain, pourrait poser problème, si le Royaume-Uni est encore membre de l’UE à cette période.

L’Union européenne a répété à plusieurs reprises, et encore hier dans une lettre adressée à Theresa May, qu’elle s’opposerait à toute renégociation concernant un nouvel accord. Si Theresa May n’est pas confronté à une trop large défaite, il est probable qu’elle demande probablement de nouvelles concessions de la part de Bruxelles. Dans ce contexte, il faudra voir si Bruxelles continue de camper sur ces positions.

Des élections générales

Le leader de l’opposition, le travailliste Jeremy Corbyn, a appelé la semaine dernière à l’organisation d’élections générales anticipées, à l’issue d’un dépôt d’une motion de censure contre le gouvernement de Theresa May. La mise en œuvre du Brexit serait ainsi suspendue.

Ces élections anticipées pourraient également être convoquées par Theresa May elle-même, un choix risqué mais qui pourrait lui permettre de faire approuver son accord avec l’Union européenne comme le seul soutenu par les électeurs.

La tenue d’un second référendum

Inenvisageable il y a encore quelques mois, cette option gagne peu à peu du terrain. Le mois dernier, une pétition de plus d’un million de signature en faveur d’un second référendum sur le Brexit a été déposée à la Première ministre. Une hypothèse rejetée par le parti conservateur mais soutenu par l’opposition si l’organisation de nouvelles élections ne voit pas le jour.

Une sortie sans deal avec l’Europe

Même si l’Europe planche déjà sur une sortie sans deal, ce scénario est le plus redouté des deux côtés de la Manche car il serait lourd de conséquences sur la croissance économique du pays ainsi que sur les PME européennes exportant aux Etats-Unis.

Le scénario de hard brexit pourrait voir le jour si Theresa May, ou un nouveau dirigeant refusaient de reprendre les négociations avec l’UE après le rejet du vote. Pour se prémunir de cette éventualité, un amendement voté impose que tout engagement de dépenses relatives à un « no deal » soit soumis à un vote préalable au Parlement ou à un report de la date du Brexit.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.