Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Après les annonces de la Fed, les marchés boursiers dévissent

La Fed a procédé à une quatrième hausse des taux d'intérêt américains mais révisé à la baisse ses prévisions d'inflation et de croissance. Wall Street et le CAC 40 ont réagi négativement à ces annonces.

ig_trading_floor_6
La Fed a augmenté ses taux d'intérêt pour la quatrième fois en 2018.

Comme attendu, la Fed a annoncé hier soir une nouvelle hausse des taux d’intérêts américains de 25 points de base, les portant à 2,25-2,50 %.

La Réserve fédérale américaine s’est voulue rassurante sur l’avenir, saluant la bonne santé de l’économie américaine, un taux de chômage au plus bas ainsi que des dépenses de consommations solides.

Mais ces indicateurs n’ont pas empêché la Fed de revoir à la baisse ses prévisions d’inflation et de croissance, et de ralentir le rythme de relèvements de ses taux en 2019, en ne prévoyant plus que deux hausses au lieu de deux.

Des prévisions de croissance américaine en légère baisse

Une décision que le président de la Fed, Jérôme Powell, a justifié en raison d’un récent « durcissement des conditions financières », combinées à des signes de croissances et d’inflation moins bons que prévu.

Le Comité fédéral des marchés ouverts (FOMC) a ainsi réduit sa projection de croissance américaine à 3 % au lieu de 3,1 %, et pour 2019 à 2,3 % contre 2,5 %. L’inflation est estimée à 1,9 % cette année comme en 2019, en deçà des « objectifs » d’inflation de la Fed à 2 %.

La Fed a indiqué qu’elle surveillerait de près les « développements financiers et économiques mondiaux et évaluera leur impact pour les perspectives économiques », sous-entendu l’évolution des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Le Brexit sous surveillance

Au-delà de ces tensions sino-américaines, l’attention de la Réserve fédérale est également tournée vers le Vieux Continent, quelque peu frileuse à l’idée d’une issue du Brexit toujours incertaines, et surveillant les négociations entre l’Union européenne et l’Italie.

Les marchés ont interprété ces annonces avec un certain pessimisme. Hier soir, Wall Street a clôturé largement en baisse, tout comme le Nikkei. La Bourse de Paris a suivi dans le rouge.

Wall Street à la fermeture :

#DOW 23323.66 -1.49% - #SPX 2506.96 -1.54% - #NDX 6342.96 -2.29% - #VIX 25.58 0.00%

Les bourses européennes en préouverture ce matin :

#FTSE 6660 -1.56% - #DAX 10624 -1.32% - #CAC 4707 -1.48% - #MIB 18702 -1.27% - #IBEX 8641 -1.46%

A 9h27 ce matin, le CAC 40 affichait -1,86 % à 4688 points.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.