Affaire Renault-Nissan : Carlos Ghosn prêt à dévoiler la « vérité » le 11 avril

L’ancien président de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé sur Twitter qu’il dirait la « vérité sur ce qu’il s’est passé » lors d’une conférence de presse la semaine prochaine.

Depuis un mois, l’ex président de Renault-Nissan-Mitsubishi préparait son retour sur la scène médiatique. Libéré sous caution le 6 mars dans des conditions de surveillance drastique, Carlos Ghosn a commencé ce matin le teasing de sa très attendue prise de parole, en annonçant sur un compte Twitter flambant neuf la tenue d’une conférence de presse le jeudi 11 avril, « prêt à dire la vérité sur ce qu’il s’est passé » :

Très attendue, cette conférence sera la première prise de parole publique de l’ex dirigeant libano-franco-brésilien depuis son incarcération à Tokyo, le 19 novembre 2018.

Le choix de la date du 11 avril pour la conférence de presse de Carlos Ghosn n’est pas un hasard. Ce dernier entend certainement parasiter la communication de Renault et Nissan qui devraient rendre public, la veille ou le jour même, les détails de la nouvelle gouvernance de l’alliance, avec la création d’un comité consultatif qui réunira mensuellement les trois directeurs généraux du groupe.

Evincé depuis janvier de ses fonctions, Carlos Ghosn a été remplacé à la présidence de Renault par Jean-Dominique Sénard, ex-PDG de Michelin. Afin de « sécuriser » sa direction, Renault a détaché les fonctions présidentielles des exécutives, jusqu’à présent réunies. La direction générale a ainsi été confiée à Thierry Bolloré.

Trois chefs d’inculpation

Arrêté par la justice japonaise pour des suspicions de malversations financière, Carlos Ghosn a vu son dossier judiciaire s’alourdir semaine après semaine, tant par des enquêtes menées en interne chez Nissan que par un lot de révélations dans la presse française et étrangère.

Acculé par un ensemble d’accusations, il a écopé de la justice japonaise de trois chefs d’inculpation pour avoir passé sous silence une partie de sa rémunération aux autorités boursières japonaises entre 2010 et 2015 (5 milliards de yens), et puis de 2015 à 2018 (4 milliards de yens), et pour abus de confiance aggravé en ayant fait passer dans les comptes de Nissan des pertes personnelles lors de la crise de 2008 pour 1,85 milliard de yens.

Abus de biens sociaux et avantages en nature

Carlos Ghosn est également suspecté d’abus de biens sociaux. Deux résidences de luxe à Beyrouth et Rio de Janeiro auraient été acquises par une filiale de Nissan aux Pays-Bas pour son compte personnel.

Celle du Liban aurait fait l’objet d’une rénovation de 7,2 millions de dollars financée par Nissan, tandis que sa femme aurait réclamé à la société japonaise 65 000 euros de frais pour des lustres.

La sœur de Carlos Ghosn aurait par ailleurs bénéficié de rémunérations élevées entre 2003 et 2016 pour des activités de conseil.

L’ancien patron a enfin disposé d’un avantage en nature de 50 000 euros, la mise à disposition d’une salle au Château de Versailles pour l’organisation de son mariage en 2016, dans le cadre d’un mécénat de Renault avec l’institution.

Son avocat avait indiqué que Carlos Ghosn ignorait que l’utilisation de cette salle serait imputée au croit d’usage réservé à Renault et qu’il était prêt à rembourser cette somme.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités de trading

Positionnez-vous à l'achat ou à la vente sur plus de 17 000 valeurs avec IG Bank.

Tradez depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée, avec des spreads compétitifs sur les indices, les actions, les matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-


Voir plus de valeurs forex en temps réel

Vente
Achat
Mise à jour
Variation
Vente
Achat
Mise à jour
Variation
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.