Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

« Shutdown » : pour les Américains, Trump en est le premier responsable

D’après un sondage Ipsos pour Reuters, les Américains sont plus nombreux à tenir Donald Trump pour responsable du shutdown que ceux qui imputent cette responsabilité aux Démocrates.

bg_traders_charts_306299446

Selon ce sondage paru hier, 47 % des Américains blâmeraient le président des Etats-Unis pour cette situation de blocage, tandis que 33 % attribueraient la responsabilité du shutdown à l’opposition démocrate. Enfin, une minorité, 7 %, ferait porter le chapeau aux Républicains.

Seulement 35 % des personnes interrogées par Ipsos souhaitent que le Congrès débloque des fonds dans sa loi de finance pour le mur. Seuls 25 % déclarent soutenir le shutdown.

Le sondage a été réalisé entre le 21 et le 25 décembre auprès de 2440 personnes (946 démocrates et 846 républicains).

Blocage du budget fédéral au Congrès

Le shutdown que connaît actuellement les Etats-Unis a été provoqué faute d’un accord du Congrès sur l’intégration d’une ligne de 5 milliards de dollars dans le budget fédéral pour le financement du mur qu’il souhaite ériger à la frontière mexicaine. Il court depuis le vendredi 21 décembre minuit.

Après la trêve des confiseurs, les négociations ont repris hier mais aucun n’accord n’a encore été trouvé et les discussions ne reprendront avant la semaine prochaine. Donald Trump n’a eu de cesse de réitérer sa volonté de voir les fonds débloqués par le Congrès pour le financement du mur mais les chances de trouver un accord entre Républicains et les Démocrates demeurent minces.

La porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders a déclaré jeudi 27 décembre que « le Président a fait clairement savoir que toute loi budgétaire fédérale devait prévoir le financement nécessaire à la sécurité des frontières », sans désigner directement le mur.

« Shutdown » partiel

Actuellement, environ 800 000 fonctionnaires seraient impactés par le shutdown, soit parce qu’ils sont mis au chômage technique, soit parce qu’ils poursuivent leur travail sans rémunération. Mais les conséquences du shutdown sont pour l’instant « limitées », en raison des vacances de Noël.

Le contexte pourrait changer après les fêtes. Les ministères de la sécurité intérieure, de la justice, de l’agriculture et du commerce notamment ont déjà fermé leurs services « non » essentiels. »

L’agence fédérale des situations d'urgence (Federal Emergency Management Agency) a déjà fait savoir que la gestion des services d’assurance ne pouvaient plus être poursuivis, avec un impact probable sur les ventes de logements. L’administration américaine a déjà proposé aux fonctionnaires un accompagnement pour échelonner le paiement de leurs crédits si leurs salaires faisaient défaut.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.