Apple baisse de plus de 3% avant l’ouverture de Wall Street

Après un décrochage spectaculaire de 8% jeudi dernier, où sa valorisation a fondu de quelque 180 milliards de dollars, Apple s’affiche aujourd’hui dans le rouge avant l'ouverture de la bourse de New York.

La correction de l’action Apple va-t-elle se poursuivre cette semaine ? Après un décrochage spectaculaire de 8% jeudi dernier, où la valorisation du géant de la tech américaine a fondu de quelque 180 milliards ( !) de dollars en une seule journée, le titre est à nouveau dans le rouge avant la réouverture de Wall Street, fermée hier pour le Labor Day.

L’action Apple et le reste des Bigs Tech dans le rouge

Dans les échanges hors-marché, l’action est en baisse de 3,3% vers 11h45. Même régime amaigrissant pour ses collègues des Gafam : Alphabet (Google) cède 1,95%, Facebook se replie de 2,9%, Amazon de 2,76% et Microsoft de 2,66%. Netflix cède pour sa part de 2,77%.

Mais c’est Tesla qui enregistre pour l’heure la correction la plus violente, en décrochage de 10,3%.

Wall Street et les Gafa ont connu une fin de semaine épique. Après leur époustouflant rallye estival, les bigs techs et les grands indices de la bourse de New York ont subi jeudi leur plus importante correction depuis le crash du mois de mars au plus fort de la crise du coronavirus.

Une correction bienvenue ?

Vu la démesure haussière des précédentes semaines (l’action Apple a grimpé de 60% en moins de six mois, et la firme a dépassé le cap historique des 2000 milliards de dollars de capitalisation), beaucoup d’observateurs considèrent que la baisse subie par Wall Street ces dernières séances est plutôt saine.

Gérants et analystes s’étaient récemment inquiétés que la volatilité du S&P500 (mesurée par le Vix), restée forte alors que les marchés actions ont battu records sur records de clôture historiques.

SoftBank, la baleine qui a fait monter Wall Street

Si l’on a beaucoup parlé de l’engouement populaire des Américains pour les actions ces derniers mois – entre autre reflété par les records d’activité du broker Robinhood – un article du Financial Times publié la semaine dernière a révélé que la frénésie des Gafam cet été avait été principalement entraînée par Soft Bank, la « baleine » japonaise qui aurait acheté des dizaines de milliards de dollars d’options Call sur la tech américaine, faisant in fine exploser leur valorisation en entraînant les market makers à leur emboiter le pas.

Pour certains opérateurs, le décrochage de Wall Street de jeudi et vendredi pourrait résulter de prises de bénéfices de Soft Bank. Sa position s’étant révélée tellement dominante sur le marché des produits dérivés, et tellement concentrée sur les Gafam, qui pèsent environ un quart de la capitalisation du S&P 500, que ses seuls arbitrages sont susceptibles de déséquilibrer Wall Street avec autant de violence. Il est difficile d’en mesurer la réelle portée : les volumes d’échange, le montant des primes et la nature des options du conglomérat japonais sont un secret bien gardé.

Après un week-end de trois jours, la réouverture de Wall Street semble vouloir poursuivre son mouvement de correction. Les indices américains affichent des baisses de 0,8% à 1,4% et Vincent Boy, analyste de marché IG France, met en garde contre une séance qui s’annonce particulièrement nerveuse et volatil.

"Tina" toujours là

A moyen terme, les spécialistes restent toutefois confiants sur la trajectoire des Gafam. Une liquidité très forte, des taux d’intérêts durablement bas, et des résultats d’entreprise au rendez-vous (Apple a battu à plate couture le consensus de son 2e trimestre) cultivent un scénario « Tina » propices à de belles valorisations boursières.

Dans ces conditions la majorité des analystes restent à l’achat sur l’action Apple comme JPMorgan (qui a récemment réhaussé son objectif de cours à 150$), Wedbush (cours cible : 175$) DZ Bank ou encore Morgan Stanley.

Avec IG Bank, vous pouvez trader les CFD, sur une sélection de plus de 16 000 actions internationales. Il suffit pour cela d’ouvrir un compte démo ou un compte réel de trading.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.