Airbus : 481 millions d'euros de perte au 1er trimestre

Après s'être apprécié jusqu'à +3,3% dans les premiers échanges, l'action Airbus évolue sans direction ce matin sur un indice CAC 40 en progression de 0,2% à 4578 points. Le titre hésite à 9h20, peinant à se maintenir au-dessus des 53€.

Airbus a publié ce matin des résultats trimestriels en baisse de 15% par rapport à la même période en 2019, avec un chiffre d’affaires de 10 631 millions d’euros, légèrement supérieur au consensus. Mais à 79 millions d’euros, son EBIT a chuté de 56% , largement sous les attentes, et son revenu net est ressorti négatif, avec 481 millions d’euros de pertes, soit une perte de 0,61€ par action. La trésorerie est aussi largement dans le rouge : le creusement de son free cash-flow à -8500 millions d’euros, a plus que doublé en un an.

Les activités de l’aérien commercial (Airbus) se sont contractées de 22%, celle des hélicoptères se sont en revanche appréciées de 19%. Enfin, Airbus Defence and Space ressort stable, après une année 2019 difficile qui avait contraint le groupe à annoncer au mois de février un plan de suppression d’emplois de 2362 postes, majoritairement situés en Allemagne.

Sans surprise, le géant européen de l’aéronautique français a été très impacté très violemment par la pandémie de coronavirus, et n’a livré qu’une quarantaine d’appareils sur cette période.

L’arrêt du trafic aérien et les compagnies clouées au sol depuis des semaines, toutes les livraisons d’appareils ont été stoppées net avec la pandémie de coronavirus. Pour faire face à cette paralysie du business, Airbus a eu recours au chômage partiel : 3000 personnes sont concernées en France, et depuis lundi, 3200 salariés du site de Broughton au Pays de Galles. Le groupe a réduit d'un tiers son rythme de production, passant la fabrication mensuelle de ses A320 de 60 à 40 unités. Celle des A330 a été suspendue pour huit semaines et celle des A350 réduite à 6 par mois.

Mais ces mesures seront probablement insuffisantes pour qu'Airbus sorte la tête de l'eau, et la voilure de son activité devrait être davantage réduite. Un nouveau plan massif de supressions d'emplois n'est pas non plus exclu et le groupe, qui estime tenir jusqu'à la fin de l'année 2020 sans commandes, selon BFM Business, devrait aussi mettre un coup d'arrêt aux investissements en recherche et développement.

« La survie d’Airbus est en jeu »

Dans une lettre envoyée à ses 135 000 salariés vendredi dernier, le président exécutif Guillaume Faury a confessé qu’Airbus perdait de l’argent « à une vitesse inédite » et que les réductions d’un tiers de la production – mesure prise par le groupe au début du mois – n’étaient pas le pire des scénarios. « Il se peut que nous devions prévoir des mesures supplémentaires » a-t-il prévenu. « La survie d’Airbus est en jeu si nous n’agissons pas maintenant. »

Les perspectives du secteur sont particulièrement négatives. Selon John Strickland, directeur du cabinet de consulting JLS, les industriels vont subir un impact sévère et durable de la crise du coronavirus, dont les effets seront bien plus significatifs que ceux du 11-Septembre et de l’éruption d’un volcan islandais de 2010. « Tous ces événements étaient beaucoup plus localisés et circonscrits. Ce que traverse aujourd’hui la filière est international, d’une toute autre magnitude et entraîne un ralentissement économique – trois pires conditions réunies ».

Depuis le début de l’année, l’action Airbus Group NV (FR) a chuté de près de 60% sur le CAC 40. Elle a fini mardi en progression de 3,54% à 52,88€.

Négocier les actions Airbus

Pour acheter des actions Airbus (à la hausse), il vous suffit de :

  1. Créer un compte IG ou de vous connecter à votre compte
  2. Saisir « Airbus » dans la barre de recherche et de le sélectionner
  3. Choisir la taille de votre position
  4. Cliquer sur « achat » sur le ticket d'ordres
  5. Confirmer l’ordre

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.