Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Gaz : Engie met la main sur les gazoducs brésiliens de Petrobas, via un consortium franco-canadien

Engie et la Caisse de dépôts et placement du Québec vont racheter 90 % du réseau de gazoducs de Petrobras, Transportadora Associada de Gas (TAG), ont annoncé ce week-end le géant du pétrole brésilien et l’énergéticien français.

L’offre d’Engie et de la CDPQ, formulée dans le cadre d’un consortium, s’élève à 8,6 milliards de dollars, et comprend le paiement de 800 millions de dollars de dette à la banque brésilienne de développement BNDES.

Une cession pour assainir la dette de Petrobras

La société TAG avait été mise en vente en 2017 par l’entreprise d’Etat brésilienne, dont l’immense scandale de corruption dont elle fut entachée – révélé en 2015 – lui aurait coûté plus de deux milliards de dollars en dix ans. Sujette à des pertes immenses, Petrobras a initié il y a deux ans un ensemble de cessions pour réduire sa dette.

Il a annoncé fin février un bénéfice net de 7 milliards de dollars en 2018, le premier en cinq ans après quatre années de pertes consécutives. Sa dette nette a par ailleurs diminué de 18 % par rapport à 2017, à 69,4 milliards de dollars.

La cession de son réseau de gazoducs, TAG, a recueilli l’intérêt de plusieurs fonds, tels que Blackstone, EIG Global Energy Partners et Macquarie, indique le Wall Street Journal. Ces deux derniers, qui avaient également déposé une offre de rachat, n’ont pas été retenus par le groupe au profit de l’offre du consortium mené par Engie.

Un nouvel atout stratégique pour Engie

La totalité du réseau de TAG représente 4 500 kilomètres de gazoducs, soit 47 % de l’ensemble des infrastructures gazières du Brésil.

Le groupe français est présent depuis des années au Brésil dans les secteurs du transport et de la production d’électricité, de l’éolien et du photovoltaïque.

« Cette acquisition s’inscrit dans l’objectif du groupe de rééquilibrer son exposition géographique et réglementaire dans ses activités d’infrastructures et de bénéficier du marché du gaz brésilien en pleine croissance. TAG permettra également à Engie de générer de nouveaux revenus à partir de contrats long terme et d’élargir son portefeuille de clients au Brésil et de développer de façon de transporter le gaz sur la base de nouvelles technologies telles que le biométhane et l’hydrogène vert », indique Engie dans un communiqué.

Répartition du capital

A l’issue de l’opération, Petrobras conservera 10 % de TAG. Engie a précisé qu’il détiendrait détenait 49,3 % du capital à l’issue de la transaction.

La détention d’Engie dans TAG se structure autour d’une participation de 29,25 % portée par une filiale directe détenue à 100 % par Engie et d’une participation de 29,25 % portée par Engie Brasil Energia.

L’énergéticien français vise un ratio dette sur capitaux propres de 70/30 à la clôture de la transaction, qui devrait intervenir d’ici à la fin du premier semestre 2019. Il estime que le rachat de TAG aura un impact limité à 1,6 milliard d'euros sur sa dette nette.

Engie a par ailleurs a conclu avec Petrobras un accord de partenariat industriel pour être en charge, dans trois ans de 100 % de la gestion, de l'exploitation et de la maintenance du gazoduc. Pour sa part, Petrobras a indiqué qu’il continuerait d’utiliser les services de transport de gaz naturel de TAG en signant plusieurs contrats.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.