Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Energie : L’Union européenne entend doubler ses achats de gaz naturel liquéfié américain d’ici quatre ans

La tenue, ce jeudi, d’un forum énergétique inter-entreprises à Bruxelles, organisé par l’Union européenne et les Etats-Unis, a permis de rappeler à l’oreille de Washington l’une des rares sources de satisfaction de leurs négociations commerciales : l’achat de gaz naturel liquéfié américain.

Alors que les relations entre les deux partenaires économiques se sont tendues ces dernières semaines, le secrétaire américain à l’Energie, Rick Perry, et le commissaire européen à l’Action climatique et à l’Energie, Arias Canete, ont apporté un peu d’air à cette ambiance générale diplomatique plutôt plombante.

Réunis ce jeudi 2 mai, les deux hauts responsables se sont fécilités des premiers résultats de l'engagement de coopération stratégique sur l’énergie, signé en juillet 2018 entre Bruxelles et Washington, par lequel l’UE s’est entre autres engagée à acheter plus de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance des Etats-Unis.

Cette promesse n’est pas restée lettre morte : les importations cumulées de GNL américain dans l’Union européenne ont augmenté de 272 % entre juillet 2018 et avril 2019 par rapport à la même période l’année dernière, rapporte la Commission européenne à l’occasion de la tenue de ce forum énergie UE-USA.

D’après l’exécutif européen, le commerce du GNL entre l'UE et les États-Unis a représenté en mars 2019 le plus grand volume mensuel jamais enregistré, plus de 1,4 milliard de mètres cubes. La part des Etats-Unis dans les importations totales de GNL de l’UE est ainsi passé de 2,3 %, avant leur accord de juillet 2018, à 13,4 % aujourd’hui.

Un partenariat stratégique à renforcer

Arias Canete et Rick Perry ont affiché leur volonté de renforcer leur coopération en matière de GNL. A l’issue de leur entrevue belge, le commissaire européen a déclaré que « le gaz naturel demeurera à moyen terme une composante importante du bouquet énergétique de l'UE, dans le cadre de la transition vers des sources d'énergie plus propres. Vu notre forte dépendance envers les importations, le gaz naturel liquéfié américain, pour autant que son prix soit compétitif, pourrait jouer un rôle croissant et stratégique dans l'approvisionnement gazier de l'UE. »

Concrètement, la Commission a indiqué aujourd’hui que l’UE souhaitait porter le niveau de ces importations américaines d’ici à 2023, à 8 milliards de mètres cubes par an, soit deux fois son volume d’achats actuel.

L’Union a décidé par ailleurs de développer des infrastructures pour la réception et le transport du gaz naturel liquéfié. Plusieurs projets-phares font l'objet du soutien financier de l'UE pour permettre à tous les Etats-membres d’accéder aux 3 sources de gaz, et à 23 d’entre eux d'accéder au marché mondial du GNL : l’extension d’un terminal de GNL sur la Baltique en Pologne, la construction d’un autre sur l’Ile de Krk en Croatie, ainsi qu'un ensemble de chantiers en Grèce, Espagne, Irlande, Suède et Chypre.

Indépendance énergétique

Pour sa part, le secrétaire américain à l’Energie s’est félicité du renforcement du partenariat entre l’UE et les Etats-Unis sur l’énergie, et déclaré que « dans le cas du gaz naturel, nos besoins se correspondent et nous avons mutuellement tout à gagner à approfondir nos relations en la matière. »

Il a par ailleurs défendu le GNL américain contre celui de la Russie, un gaz « plus cher », mais par ailleurs « plus fiable », en faisant directemenr référence à l’embargo énergétique de la Russie imposé à ses voisins ukrainiens en 2006 et en 2009.

L’augmentation du volume d’achat de GNL américain répond en effet à un enjeu stratégique pour l’Union européenne, qui souhaite depuis plusieurs années alléger sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie, mais aussi à l'égard d'autres pays importateurs du continent africain.

Si l’UE souhaite aussi accélérer ces achats, c’est sans doute aussi parce que la Russie a dépassé les Etats-Unis en termes d’exportations de GNL sur l’ensemble du territoire européen en 2018 (UE et hors UE), selon les chiffres du Groupe international des importateurs de GNL.

D’après ce dernier, la Russie a exporté 4,43 millions de tonnes de GNL contre 2,7 côté USA. Elle reste derrière le Qatar, l’Algérie et le Nigéria qui en sont les principaux exportateurs en Europe.

En ce qui concerne les seuls Etats-membres de l’Union européenne, les importations de gaz naturel liquéfié sont majoritairement issues du Qatar (41 % du marché en 2017 selon l’UE).

Les Etats-Unis ont récemment pris la troisième place des fournisseurs de GNL de l’UE avec 13,4 % de ses importations totales de GNL sur les six derniers mois, a priori derrière celles du Nigeria et devant l’Algérie.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Tradez sur la volatilité des marchés avec les matières premières

Tradez les matières premières sur des contrats à terme ou sur 27 valeurs clés sans échéance fixe.

  • Une vaste gamme de métaux populaires et de niche, d’énergies et de matières premières agricoles
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point sur l’or au comptant, 2 points sur l’argent au comptant et 2,8 points sur le pétrole
  • Consultez des graphiques en continu, en remontant jusqu'à cinq ans

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Créez un compte réel pour les saisir.

  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Négociez avec des spreads à partir de 0,3 point seulement sur l’or au comptant
  • Parcourez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur les matières premières ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.