Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Cours de l'aluminium : les sanctions contre Rusal devraient être levées

Le plus gros producteur d’aluminium hors Chine et son principal actionnaire sont sanctionnés par les USA depuis avril dernier. Rusal devrait voir ses sanctions levées.

Le numéro deux mondial de l’aluminium, le géant Russe Rusal et son actionnaire principal Oleg Deripaska sont sous le coup de sanctions américaines depuis avril dernier et cela avait conduit à augmenter les tensions sur un marché déjà en déficit. En effet les prix de l’Aluminium ($5 Mini Contract)avait progressé de plus de 30% en moins de deux semaines lors de l’annonce de celles-ci.

Rusal : numéro 2 mondial avec 6% de la production globale en 2017
Le groupe d’Oleg Deripaska a produit environ 7% de la production mondiale d’aluminium en 2017 soit plus de 3,70 millions de tonnes et est le plus gros producteur de ce type de métal hors de Chine. En revanche, bien que la Chine ait produit plus de 30 millions de tonnes en 2017, la Russie est le premier exportateur mondial et joue un rôle essentiel sur le marché international de Aluminium ($5 Mini Contract).

Par ailleurs, près de 45% de sa production est absorbée par l’Union Européenne.

Les sanctions contre Oleg Deripaska ont conduit à celles contre Rusal

Donald Trump a, en avril dernier, annoncé des sanctions à l’encontre d’Oleg Deripaska qui ont conduit l’administration américaine à imposer des sanctions contre Rusal, tant que l’oligarque Russe ne réduisait pas sa participation dans celle-ci mais également dans sa holding EN+ et ainsi qu’une autre société lui appartenant, EuroSibEnergo.
En effet les Etats-Unis avaient prévenu qu’ils maintiendraient leurs sanctions sur le producteur d’aluminium tant que son actionnaire majoritaire, principal visé par les sanctions, ne réduirait pas ses participations de façon significative.
Maintenant qu’Oleg Deripaska ne possède plus que 45% (contre 70% avant les sanctions) de Rusal et que le président du conseil d’administration a démissionné, qui était une autre demande US, le Trésor a décidé de lever les sanctions à l’encontre de Rusal mais pas celle concernant l’oligarque Russe.

Un marché déjà en déficit avant les sanctions américaines

Ces sanctions ont conduit à une forte volatilité des prix sur le marché en 2018 du fait de la disparition de près de 7% de la production mondiale alors que le marché était déjà en déficit depuis plusieurs années. En 2018 le déficit de production par rapport à la demande était de 1,7 million de tonnes et pourrait être compris entre 1,7 et 2,1 millions en 2019.
A court terme les stocks et le retour de la production de Rusal ainsi que le niveau de stock en Chine lié au ralentissement économique pourraient laisser le prix de l’aluminium sous pression.


Graphique du cours de l’aluminium en données journalières

Le cours de l’aluminium abandonne plus de 30% depuis avril dernier et le retour de la production de Rusal sur le marché pourrait laisser le cours du métal sous pression à court terme. Ainsi le cours pourrait revenir sur le plus bas récent, sur le seuil des 1800$/t, avant de poursuivre vers le retracement de Fibonacci de 38,2% à 1759$/t.

A moyen terme nous attendons un retour haussier sur le cours de l’aluminium, au vu du déficit toujours présent sur le marché mais nous resterons attentifs au ralentissement de l’économie Chinoise qui pourrait amener à des corrections sur le marché de l’aluminium à court terme.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.