Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Wall Street ralenti par Boeing, l’Europe dans l’expectative du Brexit et de la BCE

La bourse de New York commence la semaine dans le rouge, impactée par Boeing. Les places européennes cèdent du terrain dans son giron, en amont de la BCE et du sommet du Conseil européen sur le Brexit.

Cette semaine s’annonce animée pour les marchés : entre la poursuite des discussions commerciales sino-américaines, les résultats des banques américaines, la réunion mensuelle de politique monétaire de la BCE, les négocations entre Londres et Bruxelles sur le Brexit avec la tenue jeudi, d’un sommet extraordinaire du Conseil européen, et le rally haussier des cours du pétrole… les points d’attention des investisseurs ne manquent pas.

Cet après-midi, l’ouverture de séance à Wall Street est marquée par une certaine morosité alors que les choses se compliquent pour Boeing. Le Dow Jones évoluait à -0,56 % et le Nasdaq à -0,32 % vers 16h30.

Décrochage de Boeing

Après le crash d’un 737 Max sous pavillon Ethiopian Airlines, le constructeur américain a été contraint de clouer au sol l’intégralité de la flotte des appareils du même modèle, et a annoncé vendredi qu'il réduirait la production de ses appareils de 20 %, qui devrait passer de 52 à 42 par mois.

Avec une note dégradée par BAML d’ « achat » à « neutre », et la décision du gouvernement chinois, dévoilée aujourd’hui par le South China Morning Post, de suspendre une commande de 100 appareils « jusqu’à ce que la sécurité des appareils soit assurée », le titre de Boeing décrochait de plus de 4 % moins d’une heure après l’ouverture de séance.

L’expectative de la BCE et du Conseil européen

De l’autre côté de l’Atlantique, le CAC 40 hésitait sur le ton de la séance. D’abord porté par le rallye haussier du pétrole, avec une légère remontée vers midi, l’indice star de la bourse de Paris est redescendu dans le giron des indices américaines, à -0,11 % vers 16H30.

Le ralentissement du Dax était un peu plus important à -0,42 % - quelque peu éprouvé par une balance commerciale allemande légèrement dégradée par l’export, tandis que le Footsie parvenait à évoluer dans le vert à +0,07 %.

Les événements les plus catalyseurs des marchés se concentreront principalement sur la journée de mercredi : la BCE clôturera sa réunion mensuelle de politique monétaire, son président Mario Draghi tiendra sa traditionnelle conférence de presse en début d’après-midi.

Le même jour, les chefs d’Etat de l’Union européenne se réuniront à l’occasion d’un sommet exceptionnel du Conseil européen à Bruxelles, où ils rencontreront la Première ministre britannique Theresa May, qui a demandé la semaine dernière un nouveau report du Brexit afin de trouver un compromis avec l’opposition travailliste, alors que sans accord ratifié, le Royaume-Uni est censé quitter l’UE le 12 avril.

Pour convaincre ses partenaires européens du bien fondé de sa demande, Theresa May fera le déplacement à Berlin ainsi qu’à Paris mardi pour un tête à tête avec la chancelière allemande Angela Merkel ainsi qu’avec le président de la République française Emmanuel Macron.

Nouvelle saison de résultats

C’est aussi mercredi que LVMH ouvrira le bal d’une nouvelle saison de résultats financiers, après la fermeture de séance. Le groupe sera suivi le lendemain par ceux de Sodeo, puir L’Oréal, Danone et Kering la semaine prochaine.

Les marchés suivront également la publication, toujours mercredi, du compte-rendu du dernier conseil de politique monétaire de la Fed, dans un contexte plutôt tendu avec la Maison Blanche. La semaine dernière, le président des Etats-Unis Donald Trump a réitéré ses critiques à l’égard de la Réserve fédérale américaine, lui exhortant de baisser ses taux d’intérêts directeurs en dans un contexte de faible inflation.

La semaine se déroulera toujours sur fonds de rumeurs concernant d’éventuelles avancées commerciales entre la Chine et les Etats-Unis – dont les discussions se poursuivent à distance. Jeudi dernier, le Wall Street Journal avait indiqué que Donald Trump pourrait communiquer le jour même une date de rencontre avec son homologue Xi, afin de sceller un accord commercial, mais cette information a ensuite été démentie par la Maison Blanche.

L’un de ses conseillers économiques, Larry Kudlow, a indiqué que les deux parties « étaient très proches » d’un accord, mais que des points de discordes subsistaient, concernant notamment la mise en place d’une mécanisme de contrôle américain des engagements de Pékin.

Enfin, côté US, la semaine se terminera vendredi avec les résultats du premier trimestre de deux premières banques américaines, JPMorgan Chase et Wells Fargo.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.