Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Wall Street se reprend, quelles sont les valeurs à surveiller ?

Après une courte pause pour le Memorial Day, Wall Street reprend du service cet après-midi sur fonds de tensions entre la Chine et les Etats-Unis.

Fermée hier, la bourse de New York n’a pas encore pu réagir aux derniers rebondissements diplomatiques entre Washington et Pékin, mais elle devrait rattraper son retard aujourd’hui.

Pour débuter la semaine sur les chapeaux de roues, le président des Etats-Unis, en visite officielle au Japon, a déclaré lundi qu’un accord commercial avec la Chine n’était pas encore d’actualité, mais qu’il espérait que celui-ci puisse voir le jour dans le futur.

Les relations Chine-USA toujours sous tension

Cette déclaration plutôt optimiste laisse espérer les investisseurs qu’un accord est toujours susceptible de voir le jour à l’occasion du prochain G20, où Donald Trump pourrait rencontrer son homologue chinois Xi Jinping, mais le contexte diplomatique demeure relativement anxiogène.

Les relations diplomatiques et commerciales entre les deux pays restent particulièrement tendues depuis que les Etats-Unis ont réhaussé le niveau de leurs barrières commerciales à l’encontre des importations chinoises, et qu’ils ont inscrit Huawei ainsi que plusieurs dizaines d’autres sociétés chinoises de la tech sur une liste noire leur empêchant de facto de poursuivre leurs activités business avec des sociétés américaines.

Les autorités chinoises, qui ont promis de répliquer à ces sanctions en appliquant des taxes sur 60 milliards de dollars d’importations américaines, ont également fait savoir qu’elles actionneraient d’autres leviers tout en restant pour l’instant évasives sur les armes choisies.

Principale crainte des marchés en la matière : la vente massive d’obligations d’Etat américaines, (la Chine est la première créancière des Etats-Unis, devant le Japon), mais aussi la rétention des terres rares, dont l’Empire du Milieu contrôlerait environ 80 % de la production mondiale, une option qui serait « sérieusement considérée » par Pékin, d’après le journal nationaliste Global Times.

Les valeurs à surveiller cet après-midi

La première séance de la semaine de Wall Street devrait être ainsi relativement animée.

Côté tech, Alphabet a pour sa part annoncé lundi que Google allait investir 600 millions d’euros dans un nouveau data center en Finlande, tandis qu’Apple devrait connaître une séance difficile après que Citigroup ait indiqué que la firme à la pomme devrait pâtir du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis, via un faiblissement de la demande d’iPhones en Chine.

Surtout, le cours de l’action FedEx pourrait être sanctionné alors que Huawei vient d’annoncer qu’il remettait en cause ses relations commerciales avec le géant de la livraison express. La société chinoise l’accuse d’avoir détourné deux colis destinés à son siège en Chine vers les Etats-Unis, et d’avoir tenté d’en détourner deux autres envoyés depuis le Vietnam.

En dehors du dossier commercial, un ensemble de valeurs américaines est à observer à la lumière d’actualités micro-économiques :

Global Payments, spécialiste des solutions de paiement, est attendu en forte baisse, après l’annonce du rachat de son concurrent Total Systems Services pour 21,5 milliards de dollars en titre, tandis que cette dernière devrait pour sa part progresser.

Fiat Chrysler Automobiles devrait largement profiter de son projet de fusion avec Renault, accueilli hier avec un certain enthousiasme à la fois par le conseil d’administration du constructeur français et par l’Etat français, son principal actionnaire.

Alibaba, qui envisage de lever jusqu’à 20 milliards de dollars pour une cotation à la bourse de Hong-Kong sera également sous surveillance.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

La guerre commerciale mondiale menée par Donald Trump

Tout ce que vous devez savoir concernant la confrontation entre Trump et la Chine.

  • Que s'est-il passé jusqu'à présent ?
  • Actions, pétrole et autres marchés à surveiller
  • Découvrez comment profiter de la volatilité

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.