FTSE 100 : petite forme pour le Footsie, en attendant le G20

Après deux séances en légère progression, la bourse de Londres affiche une petite forme ce matin, se maintenant à -0,01%, autour des 7422 points vers 11h.

Les investisseurs du FTSE 100 prennent note avec expectative des récents propos de Boris Johnson, candidat favori à la succession de Theresa May, concernant ses intentions relatives au Brexit. Après avoir laissé un temps planer le doute, l’ancien maire de Londres a de nouveau réaffirmé cette semaine que le Royaume-Uni pourrait sortir de l’Union européenne sans accord le 31 octobre, maintenant ainsi le risque d’un scénario de no deal.

Mais la place de Londres demeure aussi attentiste avant la réunion du G20 qui débutera vendredi à Osaka, au Japon, où le président des Etats-Unis s’entretiendra avec son homologue chinois sur le volet commercial. Très attendue après plus d’un mois d’interruption, la reprise des discussions entre la Chine et les Etats-Unis devrait donner un avant-goût de l’évolution de leurs relations dans les prochaines semaines, après le regain de tension intervenu dans le courant du mois de mai.

Un G20 sous haute surveillance

L’entrevue de Donald Trump et de Xi Jinping pourrait permettre aux deux puissances économiques de repartir sur une base de pourparlers plus apaisée même si de fortes incertitudes demeurent encore à ce stade, chacune continuant d’afficher une certaine fermeté.

Hier soir, une source américaine de Reuters a fait savoir que le rendez-vous du G20 ne remettrait pas en cause les sanctions douanières américaines qui pèsent actuellement sur 200 milliards d’importations chinoises, mais qu’il pourrait aboutir à un engagement respectif des parties à ne pas en adopter de nouvelles.

Selon cette même source, les Etats-Unis demandent toujours à Chine qu’elle revienne sur l’abandon des engagements qu’elle avait initialement pris, sans envisager d’apporter des concessions à leurs exigences. De son côté, Pékin a déclaré lundi qu’il souhaitait « que les deux camps fassent des compromis » afin que chacun puisse y trouver son compte.

Un discours de fermeté côté Fed

Par ailleurs, une nouvelle prise de parole du président de la Fed, Jérôme Powell, a calmé les ardeurs des marchés une semaine après la décision de politique monétaire accommodante qui avait dopé les indices boursiers américains et européens. Suite à de nouvelles critiques de Donald Trump, le patron de la Réserve fédérale américaine a tenu des propos moins accommodants que ceux de ces dernières semaines.

Echaudé par les dernières attaques du président des Etats-Unis, Jérôme Powell a réaffirmé l’indépendance de la Fed vis-à-vis de toute pression politique, et indiqué que la perspective d’une baisse des taux ne devait pas s’envisager en vertu des mouvements des marchés financiers à court terme. Pour sa part, le président de la Fed de Saint Louis, James Bullard, a déclaré qu’à ses yeux, une baisse des taux de 50 points de base ne se justifiait pas dans les conditions économiques actuelles.

Les valeurs bancaires et les fabricants de processeurs dans le vert

Enfin, sur le front des indices sectoriels, les bourses européennes sont soutenues ce matin par les fabricants de composants de puces électroniques, portés par les bons résultats financiers de Micron Technology, et les banques qui ont accueilli positivement la perspective d’une future baisse des taux de la Fed moins rapide et/ou importante que prévu.

Sur le Footsie, un peu avant 11h, Barclays progresse de 0,9%, Lloyds Banking de 0,48%, RBS de 0,42%, et HSBC de 0,45%, bien au-dessus de l’indice, à -0,01%. A noter également, London Stock Exchange Group compte parmi les valeurs les plus en difficultés ce matin, après avoir annoncé qu’il suspendrait la cotation de 254 valeurs suisses à partir du 1er juillet si la Suisse et l’Union européenne ne parviennent pas d’ici là à un accord sur le régime d’équivalence. L'action recule de 0,64% à 5 548£.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.