Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Dax mi-séance : la bourse de Francfort maintient la tête hors de l’eau

A la mi-séance, le Dax 30 début la semaine dans le vert, progressant tranquillement de 0,13 % à 12 111,74 points.

Les places européennes affichent ce matin un relatif optimisme à quelques jours de la réunion politique monétaire de la Fed et dans un contexte de relations commerciales toujours tendu entre la Chine et les Etats-Unis.

Pour leur part, les valeurs bancaires ont profité de l’annonce du Financial Times révélant que Deutsche Bank souhaite mettre sur pied une structure de défaisance (« bad bank ») alimentée par des dizaines de milliards d’euros d’actifs et fermer ses activités de trading en dehors de l’Europe.

Matinée au vert pour les valeurs bancaires

La banque allemande, qui a été éreintée ces derniers mois par l’échec d’une fusion avec Commerzbank, souhaite ainsi conserver ou vendre jusqu’à 50 milliards d’euros d’actif au sein de cette bad bank pour assainir ses comptes et se concentrer sur les services et la gestion de fortune au détriment de sa banque d’investissement qui peine à redresser la barre depuis la crise de 2008.

Le Stoxx 600 du secteur bancaire progressait ce midi de 1 %, Deutsche Bank était en hausse de plus de 3 % tandis que sur le CAC 40, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale de 0,35 % à 0,97 %.

Airbus progresse, Lufthansa décroche

Autre valeur en bonne progression sur le Dax et le CAC ce matin, Airbus gagnait respectivement de 0,8 % et 0,9 %, à l’ouverture du Salon du Bourget où le géant européen de l’aéronautique présentera l’A321 XLR, un monocouloir qui aurait déjà atteint les 200 commandes. A l’opposé, Lufthansa est en chute libre à - 10,5 %, après son profit warning, et entraîne avec lui Air France-KLM.

Globalement, les bourses européennes se maintiennent prudemment en territoire positif. Portées par une belle progression des salaires en zone euro (+2,5 % en glissement annuel), elles restent affectées par la hausse du prix du pétrole, suite aux nouveaux incidents intervenus dans le Golfe d’Oman jeudi.

Cours du pétrole et réunion de la Fed

Surtout, elles devraient poursuivre une tendance attentiste jusqu’à l’issue de la réunion de politique monétaire de la Fed, jeudi soir prochain. Si Jérôme Powell, président de la Réserve fédérale américaine, a déclaré qu’elle « agira de façon appropriée » pour soutenir la croissance américaine, sous-entendant une possible baisse des taux d’intérêt dès cet été, cette dernière ne devrait pas se concrétiser cette semaine.

Le dossier Chine-US toujours sous tension

L'aversion au risque des marchés reste relativement forte alors que la perspective d’une reprise des discussions entre la Chine et les Etats-Unis en marge du G20 n’est toujours pas confirmée par Pékin. Alors que chacune des parties semble camper sur une position de fermeté (la Chine n’entend pas poursuivre les négociations si Washington n’abandonne pas ses sanctions douanières, tandis que les Etats-Unis agitent la menace de nouveaux tarifs), le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a déclaré ce matin sur CNN que « le G20 n’était pas un lieu pour négocier un accord de 2500 pages ».

Indiquant que la rencontre ouvrirait probablement la voie à un agrément futur, il a cependant prévenu que le président des Etats-Unis « serait ravi de mettre en œuvre les sanctions douanières annoncées et d’imposer celles temporairement suspendues » s’ils ne parvenaient pas à signer un accord.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.