Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Dax : la bourse de Francfort entame la semaine en légère baisse

Dans la lignée de Wall Street vendredi, les bourses européennes ont ouvert dans le rouge ce matin, après que la publication de statistiques de l’emploi américain plus solides que prévu abaisse quelque peu la probabilité d’une baisse des taux de la Fed dès cet été.

Le Dax, qui a terminé en baisse de 0,49% vendredi à 12 568,53 points, a ouvert en baisse de 0,16% avant de revenir en terrain positif avant 9h30 pour repasser rapidement dans le rouge, en léger recul à 12 565,23 points à 9h30.

En tête des progressions ce matin, l’action Deutsche Bank gagnait près de 4% à la même heure, à 7,449€, portée par l’annonce officielle d’un plan de restructuration historique.

Annoncée par la presse en fin de semaine dernière, la restructuration de Deutsche Bank a été officiellement confirmée par le groupe bancaire dimanche. Elle devrait coûter au groupe 7,4 milliards d’euros, et comprend un plan de suppressions de 18 000 emplois, qui devraient surtout concerner les activités du groupe allemand à l’étranger, notamment à Londres et à New York.

Deutsche Bank vise 17 milliards d’euros d’économies

Deutsche Bank entend réduire la voilure de ses activités d’investissement et renoncer à celles sur les actions pour se concentrer sur la banque privée, les services aux professionnels et le marché de changes. Elle va également réduire ses activités sur le marché obligataire, en particulier dans les taux, et créer une structure de défaisance (« bad bank ») pour y injecter 74 milliards d’euros d’actifs qu’elle souhaite liquider.

Cette restructuration d’envergure devrait entraîner une perte nette de 2,8 milliards d’euros au 2e trimestre 2019 et faire passer les comptes annuels dans le rouge, mais ne nécessitera pas d’augmentation de capital, a prévenu le président du directoire Christian Sewig.

Ce dernier a déclaré que cette transformation était « un nouveau départ » pour Deutsche Bank peinant à redresser la barre depuis la crise de 2008-2009. L’objectif est de réaliser 17 milliards d’euros d’économies d’ici 2022. Deutsche Bank a déjà conclu un accord préliminaire avec BNP Paribas pour assurer une continuité de service auprès de ses clients sur les marchés actions, indique Reuters.

Un nouveau partenariat Volkswagen-Ford sur la table

A noter également côté valeurs, Volkswagen se serait entendu avec Ford sur les contours d’un accord pour partager leurs technologies relatives au véhicule électrique et à la voiture autonome, selon une source de Reuters. Ce n’est pas la première fois que les deux constructeurs unissent leurs forces.

En janvier dernier, ils ont scellé une alliance en matière de véhicules utilitaires et de pick-up. Avec ce nouveau partenariat, Volkswagen pourrait partager avec Ford sa plateforme pour véhicules électriques, « MEB ». Le conseil de surveillance du groupe allemand devrait approfondir les conditions de cette alliance à l’occasion d’une réunion cette semaine. L’action Volkswagen est en légère hausse ce matin à 9h30, à 155,140€ (+0,31%).

Redressement de la balance commerciale allemande

La bourse de Francfort a accueilli par ailleurs la publication de données économiques mitigées ce matin. Selon le bureau fédéral des statistiques, la balance commerciale allemande s’est redressée à 18,7 milliards d’euros au mois de mai, après 16,9 milliards d’euros en avril. L’Allemagne enregistre une croissance de ses exportations de 1,1% alors que celles-ci s’étaient contractées de 3,4% précédemment (en données corrigées). En parallèle, le niveau de ses importations a décru de 0,5% alors que le consensus anticipait une légère augmentation de 0,3%.

En revanche, la production industrielle du pays reste morne, progressant de 0,3% après avoir baissé de 2% en avril.

A surveiller cette semaine si vous suivez le cours du Dax

  • Le président de la Fed Jérôme Powell s’exprimera mercredi et jeudi devant le Congrès américain pour son audition semestrielle
  • Le rapport JOLT des nouvelles offres d’emploi aux Etats-Unis sera publié mardi à 16h
  • Les données d’inflation de l’Allemagne (IPCH) et de la France seront communiquées jeudi matin avant l’ouverture des marchés (8h45), celui des Etats-Unis suivra à 14h30
  • Le rapport de politique monétaire de la Fed sera publié vendredi à 17h

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.