Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

CAC 40, Dax : la bourse de Paris rebondit sur le commerce extérieur chinois, celle de Francfort ralentie par Daimler

Après de nouveaux records à Wall Street jeudi soir (le Dow Jones a clôturé à 27 088 points, le S&P 500 a frôlé son record des 3000 points de la veille à 2999,91 points), les bourses européennes évoluent ce matin en ordre dispersé.

A Paris, le CAC 40 (France 40) rebondit en début de séance à 5571 points, porté par les bons chiffres du commerce extérieur chinois, après avoir terminé jeudi en repli de 0,28% à 5 551 points. Pour sa part, le Dax (Allemagne 40) à Francfort a ouvert dans le rouge après un profit warning de Daimler, sans réussir à redresser la tête de l’eau avec les statistiques chinoises, évoluant en baisse de 0,13% à 12315 points vers 9h50.

Profit Warning de Daimler

Le constructeur allemand enregistrait ce matin vers 10h une chute de 1,86% à 45,775€ le cours du titre, après avoir indiqué avant l’ouverture de séance qu’il anticipait une perte avant intérêt et taxes de 1,6 milliard d’euros au 2e trimestre, contre un bénéfice de 2,6 milliards d’euros sur cette même période en 2018. Daimler AG va accroître ses provisions relatives à un rappel de véhicules équipés des airbags défectueux Takata pour 1 milliard d’euros, et engager 1,6 milliard d’euros de frais liés au Dieselgate.

Avec le regain des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis aux mois de mai et juin, les chiffres de la balance commerciale chinoise ressortent mitigés, mais meilleurs qu’attendu. En juin, les exportations ont baissé de 1,3%, moins que les estimations du consensus d’une contraction plus sévère à -2%. A l’opposé, les importations ont baissé de 7,3%, plus fortement que les estimations à -4,5%. Au global, la balance commerciale chinoise se redresse tout de même de près de 9 milliards de dollars, à 50,98 milliards de dollars et l’excédent avec les Etats-Unis continue de croître fortement.

Peu d’avancées concrète sur le front commercial sino-américain

Alors que les discussions entre Pékin et Washington ont repris officiellement depuis le G20, les avancées de ces négociations restent pour l’instant floues. Du côté américain, Donald Trump s’est engagé notamment à alléger les sanctions qui pèsent sur le géant des télécommunications Huawei, tandis que côté chinois, Xi Jinping a indiqué qu’il s’engagerait à acheter davantage de produits américains. Mais encore hier, le président des Etats-Unis s’est plaint sur Twitter que ces engagements n’étaient pour l’heure pas respectés.

Tensions iraniennes

En dehors de ces déclarations, les indices ont été balancé hier entre la perspective d’une baisse des taux d’intérêt directeurs de la Fed moins certaine que prévu (après une hausse inattendue de l’inflation américaine à 0,3% hors données core, à son plus haut niveau depuis janvier 2008), un compte rendu de politique monétaire de la BCE ouvrant la porte à des décisions plus accommodantes à l’occasion de sa prochaine réunion du 25 juillet, et des tensions toujours fortes dans le Golfe entre l’Iran et les Etats-Unis, ainsi que le Royaume-Uni, qui est intervenu pour débloquer un pétrolier de BP intercepté par l’Iran.

La publication de la production industrielle de la zone euro à 11h, puis les prix à la production des Etats-Unis attendus à 14h30 devraient influer sur les mouvements indiciels de la journée.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.