Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Après ses records de clôture mardi, Wall Street marque une pause en premarket, calmée par Boeing

Très attendus, les premiers résultats financiers de Boeing depuis la mise à l’arrêt de ses 737 Max ont ralenti l’emballement des investisseurs à Wall Street, qui guettent par ailleurs les résultats des techs.

Sans surprise, le géant américain de l’aéronautique, Boeing, accuse une baisse de ses revenus sur les trois premiers mois de l’année 2019.

Ereinté par deux crashs successifs de modèles 737 Max 8, le groupe a été bousculé ces derniers mois : contraint, courant mars, de clouer au sol l’intégralité de la flotte de ces derniers appareils après l’accident d’Ethiopian Airlines qui a coûté la vie à 157 personnes, Boeing a dû annoncer la réduction de la production de ses modèles de 20 % (de 52 à 42 unités par mois) et reporter la présentation de son nouveau gros porteur, le 777x.

Subissant depuis des annulations de commande d’envergure, dont une de 100 appareils par le gouvernement chinois, le groupe multiplie les tests sur ses modèles pour déterminer la cause de l’accident du vol Addis-Abeba-Nairobi du 10 mars.

Une chute des revenus prévisible

Les résultats trimestriels du groupe ressortent ainsi en baisse, à 22,92 milliards de dollars, légèrement en dessous du consensus Refinitiv, qui avait anticipé la chute de ses revenus à 22,98 milliards de dollars. Son niveau de cash-flow a reculé de près de 10 % à 2,8 milliards de dollars, contre 3,1 milliards pour la période précédente.

Le bénéfice par action ressort à 3,16 $, en ligne avec le consensus.

Boeing fait aussi état de 399 milliards de dollars d’arriérés commerciaux relatifs à ses avions, représentant plus de 5 600 commandes, en baisse par rapport à son dernier trimestre où les arriérés s’élevaient à 412 milliards de dollars.

Sur une année glissante, les commandes de ses avions commerciaux ont chuté de 19 %, passant de 184 à 149 unités, largement impactées par les 737 Max. Selon Goldman Sachs, ces derniers modèles avaient contribué au tiers des revenus de Boeing ces cinq dernières années.

Nouvelles prévisions de croissance de Boeing : reportées

Mais ce qui était le plus attendu des observateurs, à savoir les annonces relatives à la gestion du 737 Max, ont laissé plus d’un investisseur sur sa faim : le groupe a indiqué avoir procédé à plus de 135 tests et vols sur une version mise à jour de son logiciel antidécrochage (vraisemblablement à la source des deux accidents), sans préciser quand ses conclusions seront transmises à la FAA, l’Autorité fédérale de l'aviation américaine.

Surtout, Boeing a indiqué que ses dernières prévisions n’avaient pas pris en compte les conséquences de l’arrêt de ses 737 Max et que de nouvelles projections financières seraient annoncées prochainement, sans apporter de précisions sur l'horizon de ces annonces.

Une séance qui démarre au calme après les records de la veille

Laissés dans l’expectative sur l’impact du crash d’Ethiopian sur les perspectives financières de l’entreprise, les investisseurs ont paradoxalement plutôt bien réagi aux résultats de Boeing. Après une chute, le titre a rebondi de plus de 1 % en prémarket.

Pour autant, l’enthousiasme ne s’est pas propagé à l’ensemble de la place de New York.

Hier soir, mardi 23 avril, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont signé de nouveaux records de clôture (à respectivement 2933,68 et 8 120,82 points) depuis septembre et août 2018, tandis que le Dow Jones a terminé en hausse de 1,32 %, à 8120,82 points.

Cet après-midi, les futures sur les indices américains sont moins vaillants que la veille : ceux sur le Dow Jones indiquent une légère hausse de 15,6 points à l’ouverture, le Nasdaq devrait ouvrir avec 8,5 points supplémentaires. Le S&P devrait ouvrir également en territoire positif, mais plus faiblement.

Wall Street devrait connaître une séance au calme. En dehors des stocks de pétrole américain, les indices patienteront avant les résultats de plusieurs valeurs phares de la tech : Facebook, Microsoft, PayPal mais aussi Tesla Motors et Visa, attendus après la clôture des marchés, devraient annoncer une séance suivante mouvementée.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez vos prochaines opportunités

Tradez sur les indices boursiers du monde entier dès aujourd'hui

  • Négociez à la hausse comme à la baisse
  • Négociez le FTSE 100 pour un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Des cotations 24h/24 exclusives

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Négociez le FTSE 100 à partir d’un point de spread, 1,2 point pour l’Allemagne 30 et 0,4 pour l’US 500
  • Tradez à tout moment davantage d’indices que tout autre fournisseur
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides

Vous voyez des opportunités à saisir sur les indices ?

Ne manquez pas votre chance. Connectez-vous pour prendre position.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.