AUD/USD : le ralentissement Chinois et la correction des matières premières pèsent sur le cross

L’économie Chinoise ralentie une nouvelle fois causant la baisse des métaux de base ce qui impactent la monnaie australienne.

La publication des chiffres du commerce extérieur en Chine cette nuit vient confirmer une nouvelle fois le ralentissement de la seconde économie mondiale. Bien que l’excédent commercial de la Chine ait diminué il a en revanche augmenté avec les États-Unis et ce malgré les attaques de Donald Trump à l’encontre de la Chine afin de ralentir son expansion et diminuer le déficit commercial avec cette dernière.

Dollar australien : Chine et métaux de base en catalyseurs

L’économie australienne se porte bien mais reste fortement dépendante de l’activité minière, qui compte pour environ 20% de ses exportations et de l’économie chinoise, qui est son principal partenaire commercial et absorbe près de 30% de ses exportations.

La baisse de 4,4% des importations de la Chine en décembre montre un nouveau ralentissement de la demande chinoise et mondiale et conduit à une nouvelle tendance baissière des métaux de base. Ces deux facteurs expliquent la tendance baissière observée sur l’AUDUSD et ce malgré la stabilité du dollar américain.

Ce dernier point pourrait permettre de ralentir la tendance sur le cross avec la poursuite du shutdown aux États-Unis, le plus long de l’histoire des USA et le dollar US pourrait rester sous pression à moyen terme.

Graphique de l’AUDUSD en données journalières

La paire AUDUSD reste sous pression du fait notamment des tensions sur l’économie Chinoise. Ce phénomène pourrait durer encore plusieurs trimestres et la paire de devises pourrait rester volatile.

Graphiquement le cross teste un niveau de support important sur la moyenne mobile 100 périodes et la cassure de cette dernière pourrait conduire à une nouvelle accélération baissière. Un maintien devrait en revanche permettre à l’AUDUSD de rebondir en direction du plus haut récent à 0,7235.

Graphique de l’AUDUSD en données 4 heuresGraphique de l’AUDUSD en données 4 heures

En s’intéressant au graphique en données 4 heures on observe un niveau de support à 0,7167-0,7163, représenté par la moyenne mobile 200 périodes et le retracement de Fibonacci de 61,8%. La cassure de ce niveau pourrait mener à une accélération baissière sur l’AUDUSD en direction de la MM100 située à 0,7091.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.