Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

IPO d’Uber : l’introduction en bourse du leader mondial des VTC sera mouvementée !

L’introduction en bourse la plus attendue de ces dernières années a fait déjà couler beaucoup d’encre et c'est aujourd'hui. L'IPO d'Uber sur le Nasdaq interviendra cette après-midi, dans un contexte de marché mouvementé.

L’IPO d’Uber, c’est demain ! Devancée par l’IPO de sa concurrente Lyft, la société californienne, qui a révolutionné l’économie des déplacements urbains, fait enfin son entrée vendredi 10 mai sur le Nasdaq.

Et celle-ci s’accompagne d’un contexte pour le moins terni par des grèves de chauffeurs, des indices dans le rouge alertés par le conflit entre la Chine et les Etats-Unis, ainsi que des résultats trimestriels insatisfaisants…

Uber, qui devrait fixer son prix d’introduction après la clôture des marchés ce jeudi 9 mai au soir, vise une valorisation boursière comprise entre 80,5 milliards et 91,5 milliards de dollars.

Une valorisation moins ambitieuse qu'il y a quelques mois

Un niveau impressionnant mais en réalité un tiers de moins que ce que l’entreprise visait il y a encore quelques mois.

Quelque peu refroidis par les déconvenues de Lyft, dont le cours du titre a décroché de plus de 20 % depuis son IPO en un mois, puis à nouveau de 11 % à l’issue de ses résultats financiers cette semaine, traders et hedge funders ont visiblement révisé leurs ambitions à la baisse pour l’arrivée d’Uber à Wall Street.

Le géant mondial du VTC a multiplié les déboires ces deux dernières années : difficultés juridiques d’envergure sur les marchés européens remettant en cause son business model, scandales de harcèlement de ses chauffeurs, fusion avec Deliveroo avortée, grèves…

Surtout, les résultats financiers d’Uber sont sujets, comme ceux de Lyft, à de très importantes pertes. Le groupe a perdu 3,03 milliards de dollars en 2018, et a annoncé une perte nette d’environ 1 milliard de dollars pour le seul 1er trimestre 2019, représentant le tiers de son chiffre d’affaires.

Un objectif de 180 millions d’actions

D’après une source de Reuters, Uber devrait proposer un prix d’introduction en bourse compris dans une fourchette entre 44 et 50 dollars, mais le montant définitif n’a pas encore été acté.

Son objectif est de placer 180 millions d’actions en vue de lever jusqu’à 9 milliards de dollars et 27 millions d’actions supplémentaires à des investisseurs déjà existants pour lever ainsi 1,35 milliard de dollars supplémentaires.

Le timing de son IPO n’est pas des plus heureux. En pleine réminiscence des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les places boursières ont été fortement chahutées cette semaine.

Les indices européens sont tous dans le rouge cet après-midi, à près de -2 % pour le CAC, de 1,75 % pour l’Euro Stoxx 50, de -1,5 % pour le Dax. De l’autre côté de l’Atlantique, le Nasdaq, l’indice des valeurs de la tech qui accueillera Uber, évolue à -1,56 %.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Trader les actions Uber

La société Uber est cotée à la Bourse de New York (NYSE) depuis mai 2019. Apprenez-en plus sur sa valorisation et comment investir sur les actions Uber.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.