Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Axa : quelles sont les prévisions des analystes ?

Le groupe d’assurance français Axa dévoilera le 2 mai les résultats de son premier trimestre 2019 après la clôture des marchés. Il avait confirmé en février ses objectifs 2020.

Après une année 2018 de transformation stratégique, mais marquée par un fort repli de son résultat net, le géant français de l’assurance, Axa dévoilera jeudi ses premiers indicateurs trimestriels de l’année 2019.

Le consensus des résultats trimestriel et semestriel d’Axa

Les prévisions des analystes du consensus Reuters anticipent :

  • Un chiffre d’affaires trimestriel de 27 630 millions d’euros, et de 53 164 millions d’euros sur le 1er semestre 2019 ;
  • Un résultat net au 1er semestre (janvier-juin 2019) de 3 760 millions d’euros alors que celui-ci avait chuté à 1 233 millions d’euros au 2nd semestre 2018.

Un résultat net 2018 impacté par des éléments comptables et deux catastrophes naturelles

Avec 2,14 Md€, le résultat net du groupe a chuté de 66 % par rapport à l’exercice 2017. Axa avait expliqué cette baisse par un ensemble d’éléments comptables, avec une année marquée par l’acquisition du groupe XL au dernier semestre pour un montant de 15,3 milliards d’euros et l’IPO des activités américaines d’Axa Equitable Holdings sur la place de New-York.

A noter également qu’avec le rachat d’XL, Axa s’est exposé aux conséquences financières de deux catastrophes naturelles en 2018 : l’ouragan Michael (596 M€) et les incendies en Californie (233 M€).

Mais c’est principalement l’amortissement d’actifs incorporels relatifs à son portefeuille d’assurance vie collective en Suisse, l’amortissement de l’écart d’acquisition d’Axa Equitable Holdings, la hausse des coûts de restructuration et de charges exceptionnelles liées à la cotation d’Axa Equitable Holdings et au rachat d’XL, spécialisé dans l’assurance dommages entreprises, qui ont largement pesé sur le résultat net alors.

Un résultat opérationnel historique

En revanche, son résultat opérationnel a enregistré un record historique à 6,2 milliards d’euros, en hausse de 6 %, avec un CA en progression de 4 %, à 102,9 M€. Le groupe a enregistré une croissance solide dans ses trois métiers clés : la prévoyance, l’assurance dommages entreprise et la santé.

Axa a proposé à ses actionnaire un dividende en hausse de 6 %, à 1,34 € par action.

Les objectifs 2020 du groupe

Le directeur financier d’Axa, Gérald Harlin, a confirmé les objectifs 2020 du groupe lors de la présentation de ses résultats 2018. Axa vise une croissance annuelle moyenne de 3 % à 7 % de son résultat opérationnel par action, une rentabilité courante entre 14 et 16 %, ainsi qu’un taux de distribution dividende entre 50 et 60 %. Il cible un cash-flow opérationnel entre 28 et 32 milliards d’euros cumulés sur la période 2016-2020.

Le cours de l’action Axa et les recommandations

Le cours de l’action Axa évoluait vers 23,60 € dans la matinée du 29 avril. Le titre a pris 25,28 % depuis le 31 décembre 2018. Il a touché son plus haut de l’année le 18 avril à 23,89 €.

Le 15 avril, Barclays a réitéré son conseil « pondérer en ligne » sur le titre et augmenté son objectif de cours de 23,5 à 24 euros, en anticipation des résultats trimestriels du groupe.

Fin mars, en revanche, AlpahValue est passé d’une recommandation « achat » à « accumuler », avec une réduction de son objectif de cours de 27,9 € à 25,7 €.

Le consensus Reuters cible un objectif de cours à 26,7 €, avec une recommandation moyenne « accumuler ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.