Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Air Liquide : les analystes confiants avant ses résultats trimestriels

Le groupe français, spécialiste des gaz industriels et médicaux, présentera ses résultats financiers du 1er trimestre ce vendredi 26 avril.

Les dernières notes des analystes d’UBS et de Morgan Stanley affichent leur confiance à l’égard d’Air Liquide, dans un secteur à l’horizon pourtant réduit en ce début d’année 2019.

Après la publication de ses indicateurs avancés début avril, les analystes d’UBS s’attendent à ce que la croissance organique de la branche Gaz et Services d’Air Liquide reste solide sur ce trimestre.

Des ventes du pôle « Gaz et Services » attendues en croissance de 4,6 à 6,4 %

Le consensus d’UBS table sur une hausse de 6,4 % de cette activité, portée par la sous-division Grande Industrie, à la mise en service de nouveaux sites – notamment en Chine – ainsi qu’à une meilleure base de comparaison.

« Le secteur a déjà connu une inflexion en 2018, mais nous nous attendons à ce que la croissance organique des ventes de gaz atteigne au moins 5 % en 2019 et en 2020, contrastant ainsi avec la faible tendance de la période 2012-2017 », où la croissance annuelle moyenne des quatre grands noms du gaz s'était limitée à 2,9%, souligne la note d’UBS.

Même son de cloche pour Morgan Stanley. Dans un note sectorielle consacrée à la chimie, la banque américaine souligne que ce premier trimestre 2019 s’annonce difficile pour la filière « dans un contexte d’activité réduite, notamment dans l’automobile, et alors que la météo n’était pas favorable » mais que sur la place boursière, le secteur a été réapprécié, « autant contre les valeurs cycliques que les défensives ».

Concernant Air Liquide, les analystes de Morgan Stanley attendent confiants les résultats de ses ventes trimestrielles, vu la tendance observée lors de la période précédente. Ils prévoient une croissance de l’activité Gaz & Services moins importante que chez UBS, mais tout de même solide, à 4,6 %.

Un impact positif des prix de l’énergie attendu sur les revenus du 1T19

Le groupe a publié des indicateurs avancés sur ses résultats trimestriels début avril. Il anticipe un effet de change positif de +3 % sur son activité Gaz et Services pour le T1, et de +1 % sur l’ensemble de l’année 2019.

L’impact des prix de l’énergie a contribué favorablement aux revenus du groupe à hauteur de +1,4 % lors du dernier trimestre 2018 et devrait à nouveau être positif de +1 % sur ses résultats du 1er trimestre 2019. Sur l’ensemble de l’année, Air Liquide anticipe un effet neutre.

« Dans un environnement comparable, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser en 2019 une croissance du résultat net, calculée à change constant », avait déclaré le PDG du groupe, Benoît Potier, lors de la présentation des résultats financiers 2018. Le groupe a également annoncé le relèvement de son programme annuel d'économies à partir de 2019, de 100 millions à 400 millions d'euros.

Cours de l’action Air Liquide et recommandations

L’action Air Liquide a fermé jeudi 25 avril dans le vert, en hausse de plus de 1 %, à 119 euros, enregistrant son plus haut de l’année.

A l’achat, Morgan Stanley a relevé ce mois-ci son objectif de cours de 118 à 124 euros. UBS a confirmé sa recommandation à l’achat, avec un objectif de cours de 120 euros.

Jefferies, également à l’achat, a récemment relevé son cours cible de 130 à 135 euros. Baader Helvea est passé de conserver à vendre avec un objectif à 110 euros.

Chez Reuters, le consensus vise 117 euros avec une recommandation moyenne à « accumuler ».


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Avez-vous trouvé vos prochaines opportunités ?

Saisissez-les dès à présent.

Investissez en bourse sur plus de 17'000 valeurs depuis notre plateforme plusieurs fois récompensée avec des spreads compétitifs sur indices, actions, matières premières et plus encore.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.