Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Action Carrefour : dans le vert malgré les Gilets Jaunes

La publication, mardi soir, des résultats du 4e trimestre du groupe français de grande distribution, a dopé le cours du titre ce matin.

Carrefour a publié un chiffre d’affaires en progression de 1,9 % à données comparables au 4e trimestre, après une hausse de 1,1 % sur les trois premiers trimestres.

Si la fin d’année est toujours clémente pour les ventes des acteurs de la grande distribution, Carrefour s’en sort bien alors que plusieurs semaines de blocage des Gilets Jaunes auraient pu plomber ses résultats des mois de novembre et décembre.

Sur l’année, les ventes de Carrefour ont tout de même baissé de 2,8 %, à 85,164 milliards d’euros, en raison principalement du recul de l’Amérique latine (-12,8 %). En France, elles ont progressé de 1,1 % sur l’année.

Progression du e-commerce alimentaire

Pour le groupe, ces résultats sont plus que satisfaisants, alors que l’enseigne suit actuellement un plan de transformation initié il y a un an, et qui a abouti, selon les termes de son PDG Alexandre Bompard à la « construction d’un modèle de croissance » et d’une « culture de discipline financière ».

Ils ont permis à Carrefour d’accroître le chiffre d’affaires du e-commerce alimentaire de plus de 30 % au 4e trimestre, indique le communiqué sans donner de précisions sur les volumes concernés.

Ce plan de transformation, appuyé par la bonne résistance des ventes françaises au 4e trimestre et des objectifs financiers à horizon 2020 confirmés, ont aussi convaincu les investisseurs qui étaient au rendez-vous ce matin.

Le titre Carrefour évoluait à +6,67 % en fin de matinée, à 17,42 €, au-dessus de son cours le plus haut depuis un mois, à 16,82 € le 18 janvier.


En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.