Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations. Les CFD sont des produits à effet de levier. Le trading sur CFD ne convient pas à tous les clients et peut engendrer des pertes excédant votre investissement. Nous vous remercions de bien vouloir prendre connaissance du document Risques du Trading afin de vous assurer de la bonne compréhension des risques inhérents à ce type d'opérations.

Action Orange : quel consensus pour ses résultats financiers ?

Les résultats du 4e trimestre et de l’année 2019 d’Orange seront publiés jeudi 13 février. Pour les opérateurs télécoms, les prochains mois marquent le déploiement à grande échelle du réseau 5G qui promet, si ce n’est de révolutionner, de donner un coup d’accélérateur aux usages mobiles et aux équipements connectés.

Pour sa part, Orange a fait le choix d’être accompagné d’Ericsson et de Nokia dans la mise en place de son réseau pour les cinq années à venir, au détriment du leader mondial Huawei, controversé pour ses supposées relations avec le pouvoir chinois.

A noter que le groupe devra aussi composer avec l’autorité de la concurrence française dans les prochaines semaines alors que le gendarme des télécoms, l’Acerp, a indiqué il y a quelques jours qu’il allait « adopter des mesures supplémentaires pour raviver la concurrence sur le marché dédié aux entreprises où l’opérateur historique Orange reste tout puissant ».

Se déclarant « insatisfaite de la situation », l'Acerp prévoit de soumettre à consultation une nouvelle régulation avec l’objectif de l’implémenter à la fin de l’année. L’autorité menace aussi Orange de le mettre en demeure s’il ne baisse pas « immédiatement » le prix de l’option qualité ses offres fibres à destination des entreprises.

La publication financière de l’opérateur, jeudi, sera autant surveillée pour le bilan de son exercice que les commentaires et l’éclairage qu’il apportera sur cette année 2020 charnière, et la manière dont il entend gérer les exigences de l’Acerp.

Nouveau plan pluriannuel 2020-2025

Quant aux perspectives de plus long terme, le groupe dirigé par Stéphane Richard avait présenté au mois de décembre son nouveau plan stratégique à horizon 2025. Il vise un objectif de croissance annuelle de marge opérationnelle avant amortissements entre 2% et 3% entre 2020 et 2023 et un cash-flow organique des activités télécoms en croissance sur cette période, atteignant une fourchette de 3,5 à 4 milliards d’euros en 2023. Il cible également un ratio dette/marge des activités télécoms autour de 2x à moyen terme.

Orange qui a annoncé qu’il allait améliorer la compétitivité de son cœur de métier, la connectivité, va aussi s’appuyer sur trois autres leviers : le marché Afrique-Moyen Orient où il souhaite s’imposer comme la référence du secteur, les services BtoB ainsi que les services financiers, avec Orange Bank, qui sera déployée à l’horizon 2025 dans tous les pays européens où le groupe est présent, visant 5 millions de clients et 400 millions d’euros de produit net bancaire.

Des ambitions fortes en Afrique

En Afrique-Moyen Orient, des services bancaires comme le micro-crédit seront aussi lancés, avec l’objectif d’atteindre 10 millions de clients et un produit net bancaire de 100 millions d’euros.

Le groupe entend aussi capitaliser sur ses offres combinées banque-télécoms en étoffant son catalogue de produits dans le paiement, le crédit, l’assurance, et les services financiers dédiés aux TPE.

Le nouveau plan stratégique n’avait pas séduit les investisseurs d’Orange et l’action avait été temporairement sanctionnée en bourse à la suite de sa présentation. Les objectifs financiers ont été considérés par les courtiers comme insuffisamment ambitieux même si ses perspectives stratégiques, notamment africaines, ont été saluées.

Depuis cette présentation, plusieurs brokers ont dégradé leur opinion sur le titre Orange, passés pour la majorité d’achat à neutre (lire les principales recommandations ci-dessous).

Les résultats d’Orange au 3e trimestre

Au 3e trimestre, le groupe avait publié un chiffre d’affaires en hausse de 0,8% à données comparables et de 2,6% à données publiées, grâce à ses bons résultats en Afrique et au Moyen-Orient (+7,6%), mais toujours en repli en France et en Espagne (-0,4% et -2,5% par rapport à la même période en 2018).

Dans l’Hexagone, la tendance négative avait toutefois décéléré, le chiffre d’affaires ayant en réalité progressé de 0,5% par rapport au trimestre précédent.

L’Ebitdaal avait progressé de 0,2% à 3,615 milliards d’euros, et de 0,6% sur neuf mois, légèrement sous le consensus des analystes, et Orange avait confirmé ses objectifs 2019, soit un Ebitdaal en hausse plus modérée qu’en 2018 (à 2,7%) et le versement d’un dividende de 0,70 euro.

Le cours de l’action Orange a décroché de 2,93% depuis le début de l’année et reste en retrait de plus de 4% sur une année glissante. Elle a touché un plus bas de trois mois à 12,545 euros le 4 février et s’échange 12,74 euros ce mardi, en légère baisse de 0,27%.

Le consensus de S&P Global Market sur les résultats 2019

Objectif de cours moyen : 15,55€, recommandation moyenne à accumuler

Résultats 2019 :

  • Chiffre d’affaires : 41,415 milliards d’euros
  • EBIT : 12,93 milliards d’euros
  • Résultat net : 2,61 milliards d’euros
  • Bénéfice net par action : 0,99 euro
  • Dividende par action : 0,70 euro

Les dernières recommandations sur le titre Orange

  • Berenberg a dégradé début février son conseil d’achat à conserver et abaissé son objectif de cours de 16,3 à 14,3 euros. S’il salue le faible endettement du groupe, le solide déploiement de son réseau de fibre optique et ses perspectives de long terme, le courtier considère que la valeur n’est pas la plus intéressante du secteur en Europe. Il s’attend à ce que les résultats 2019 soient en ligne avec le consensus mais pas leurs estimations de croissance à l’horizon 2023. La valorisation du titre est considérée chère à court terme, mais attractif à plus long terme.
  • UBS a confirmé le 31 janvier son conseil « neutre » et maintenu son objectif de cours à 14,4 euros.
  • Le mois dernier, Goldman Sachs a abaissé sa recommandation d’achat à neutre, maintenant sa cible à 15 euros.
  • Morgan Stanley est passé de « pondération » à « sous-pondération ».
  • Jefferies est resté à l’achat, mais a réduit son objectif de cours d’un euro, à 15,5 euros actuellement
  • JP Morgan est neutre sur la valeur, mais avait abaissé son objectif de cours de 15,5 euros à 14,7 euros à la lecture du nouveau plan stratégique d’Orange. Idem pour Barclays qui a maintenu son conseil « pondération en ligne » mais a passé sa cible de 14,80 euros à 14,40 euros.
  • Oddo BHF est également passé d’achat à neutre à cette occasion, avec une cible de cours ramenée de 16 à 14,5 euros. La marge d’EBITDA ajustée envisagée en 2020 ainsi que les investissements sont jugés décevants par l’établissement suisse qui s’attend dans ces conditions à que la croissance organique du groupe soit moins importante que prévu, avec des difficultés qui perdurent sur le marché français. Oddo BHF considère que l’opérateur ne devrait pas bénéficier de parts de marché supplémentaires sur la fibre où il dispose déjà d’une bonne profondeur.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Bank S.A. se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes.

Saisissez les opportunités sur actions

Positionnez-vous à la hausse ou à la baisse sur des milliers d’actions avec les CFD.

  • Bénéficiez d’une exposition totale sur les marchés en n’immobilisant qu’une petite partie de votre capital
  • Tradez avec des spreads à partir de 0,1 point seulement
  • Obtenez davantage de visibilité sur le carnet d'ordres avec un accès direct au prix du marché

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Entraînez-vous sans risque sur votre compte démo et découvrez si vous êtes sur la bonne voie.

  • Connectez-vous à votre compte démo
  • Prenez position
  • Découvrez si votre intuition est bonne

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

  • Investissez sur une large gamme d’actions populaires
  • Analysez et placez vos ordres de manière transparente sur des graphiques clairs et rapides
  • Consultez et réagissez aux dernières actualités directement sur la plateforme

Vous voyez des opportunités à saisir sur le marché des actions ?

Ne manquez pas votre chance et créez un compte réel pour les saisir.

Les cours en temps réel

  • Forex
  • Actions
  • Indices
liveprices.javascriptrequired


Voir plus de valeurs forex en temps réel

liveprices.javascriptrequired
liveprices.javascriptrequired

Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site et sont uniquement fournis à titre indicatif. Tous les cours des actions sont différés d'au moins 15 minutes.

Ces sujets pourraient vous intéresser...

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui nous rend les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.